Top Ten

NBA Top 5 du jour : les nouvelles chevilles de Dewayne Dedmon lui seront livrées ce midi par la Poste

Ceux qui suivent un peu la NBA et le basket dans sa globalité le savent, le 17 mai est un jour à part pour nous. Non pas car c’est aujourd’hui l’anniversaire de mon cousin Clovis, mais plutôt car un certain… Tony fête ce matin ses 35 balais. Wow. 35 ans…

C’est comment l’expression ? Ah oui, “ça rajeunit pas”. En effet, bonjour le choc lorsque l’on se rend compte que le petit bonhomme que l’on suit depuis ses débuts en ProA est aujourd’hui un vétéran de la Grande Ligue. Très loin l’époque où la province aimait huer ce petit boulard de 17 ans lorsqu’il évoluait sous le maillot du Paris Basket Racing, Tony est aujourd’hui parmi les joueurs les plus respectés de NBA et est accessoirement devenu entre temps le meilleur joueur français de toute l’histoire. MVP des Finales, multiple All-Star, quatre fois champion NBA, futur Hall of Famer et disque de platine, on vous laisse rayer la mention erronée et vous incliner devant la grandeur de la carrière du petit.

Né à Bruges d’un père américain et d’une mère hollandaise, Tony fera finalement à 15 ans l’un des plus beaux cadeaux possibles à notre pays en décidant d’opter pour la nationalité française. 35 ans donc, dont 16 passés sur les parquets de NBA, dont 16 à ne faire quasiment que gagner, dont 16 à faire la promotion de la France chaque soir de match. On est peut-être là pour envoyer le Top 5 de la nuit entre des Warriors et des Spurs que le pauvre TP aimerait bien aider un peu, mais on profite du coup de l’espace pour dire un grand merci à Tony.

Un grand merci, et un un bon gros bon anniversaire. Allez, envoyez le Top 5, et envoyez le gâteau.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top