Spurs

Gregg Popovich a éliminé les 14 franchises de l’Ouest en Playoffs : sa conférence, c’est un verre de rouge

Gregg Popovich

Allez les Rockets, santé.

Source image ; The Cauldron

Qualifiés pour la finale de la Conférence Ouest durant laquelle il faudra tenir face aux Warriors, les Spurs peuvent respirer un grand coup car ils savent qui dirige les opérations dans le cockpit texan : Gregg Popovich, le dictateur de San Antonio.

C’est une anecdote qui est passée totalement inaperçu après la dernière victoire de l’armée noire et blanche. La démolition des Rockets avec l’équipe C semblait déjà assez folle pour la souligner, mais elle permettait aussi au stratège des Spurs de rentrer dans l’histoire. Certes, il y est déjà bien implanté le Gregg, dans l’histoire, mais pour le coup il obtenait un siège que personne n’avait pu s’attribuer précédemment : c’est officiel, les 14 franchises de la Conférence Ouest ont toutes au moins perdu une fois contre Popovich, ce qui est assez fascinant. Car lorsqu’on voit les hauts et les bas traversés par chaque équipe, on a limite l’impression qu’il est présent sur le banc de San Antonio depuis le début de l’humanité. Cela fait d’ailleurs 20 ans, pile poil qu’il est à la tête des Spurs. Il a eu du David Robinson, du Sean Elliott, du Avery Johnson, du Tim Duncan, du Tony Parker, du Manu Ginobili, du Kawhi Leonard, du LaMarcus Aldridge, et beaucoup… beaucoup de franchises de l’Ouest pour accompagner son verre de rouge habituel. Jugez plutôt le tableau de chasse.

  • Phoenix Suns : 98, 2003, 2005, 2007, 2008
  • Minnesota Timberwolves : 99, 2001
  • Los Angeles Lakers : 99, 2003, 2013
  • Portland Trail Blazers : 99, 2014
  • Golden State Warriors : 2013
  • Dallas Mavericks : 2001, 2003, 2010, 2014
  • Memphis Grizzlies : 2004, 2013, 2016, 2017
  • Sacramento Kings : 2005, 2006
  • Denver Nuggets : 2007
  • Utah Jazz : 2007, 2012
  • New Orleans Hornets (Pelicans) : 2008
  • Los Angeles Clippers : 2012
  • Oklahoma City Thunder : 2014
  • Houston Rockets : 2017

Pour vous donner une petite idée de la régularité du barbu aux interviews légendaires, il faut se dire que ce dernier a déjà éliminé des équipes comme celle de Shaq et Kobe, celle de Durant et Westbrook, celle des Suns de Steve Nash, les Mavs de Dirk, les Warriors de Curry, les Wolves de Garnett, les Blazers de Rasheed ou les Grizzlies de Pau et de Marc Gasol… Merde, il a déjà tapé les Kings en Playoffs, tellement il date. On peut même se faire plaisir et ajouter les Seattle SuperSonics (2002, 2005) dans le lot, quitte à faire tout le tour du pays. Toujours aussi malin et prêt à utiliser ses joueurs à leur potentiel maximum, Pop se prépare pour un challenge des plus corsés face aux Warriors mais il a l’expérience avec lui. Reste à voir si Kawhi Leonard sera suffisamment en jambes pour l’aider à retourner en Finales NBA, un round qu’il a déjà connu plusieurs fois dont la première… il y a 18 ans.

Aucun autre coach a pu s’offrir la totalité de la Conférence Ouest. Voilà un petit détail qu’on pourra ajouter sur son immense CV, même s’il dira que c’était grâce à ses joueurs et son management. Allez, santé Pop, on trinque cette fois pour toi.

Source : Twitter – @Spurs

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top