Cavaliers

Les Cavs sweepent les Raptors : 4-0, et une 3ème finale de conférence de suite pour Cleveland !

Cavs LeBron James

NEXT !

Source image : SportsCenter

Les tours changent, mais les résultats eux ne changent pas. Après avoir balayé Indiana au premier tour, les Cavs se sont chargés de nettoyer Toronto sur leur propre parquet : allez oust, et bonne vacances !

L’écart de niveau était finalement trop grand, entre Cleveland et la franchise canadienne. Si on devait la rejouer 15 fois, le vainqueur serait très probablement quinze fois le même, tant LeBron et ses potes semblent plus sereins, plus fixés dans leur jeu et plus prêts pour ce type de moment que l’armée dirigée par Dwane Casey. Le pauvre entraîneur des Raptors devait malheureusement faire une nouvelle fois sans Kyle Lowry, touché aux jambes. Mais ce n’était pas une raison pour se faire défoncer à domicile, ce que P.J Tucker, Cory Joseph et Serge Ibaka surveillaient de près en offrant leur meilleure performance possible. Oui, ce dimanche, sans leur meneur All-Star, les Dinos ont probablement offert leur match le plus complet de cette série, en osant même reprendre l’avantage à quelques minutes de la fin de la rencontre. Un Air Canada Centre qui explose, DeMar DeRozan qui fait intelligemment tourner le cuir, soudainement Toronto se voyait bien prolonger l’affaire deux jours de plus, histoire de ne pas rentrer dans le même sac que les autres. Les autres ? Oui, ces équipes du premier tour et des demi-finales de conférence ces deux dernières années, qui se sont toutes fait sweeper par le squad du King : Detroit puis Atlanta l’an dernier, Indiana et… Toronto cette fois-ci.

Car oui, malheureusement pour Drake et ses fans, c’est bien un sweep qui a été imposé aux hôtes du soir, malgré les espoirs de fin de rencontre. Alors que le cyborg du camp d’en face avait assuré la partie avec Kyle Korver sur les trois premiers quart-temps, c’était cette fois à un autre client de punir les Canadiens. Et ce client fût qui ? Kyrie. Davantage dans la distribution que dans le scoring sur cette série, Irving n’avait pas encore activé son mode Uncle Drew. Mais si, vous savez, celui qui le rend indéfendable en un-contre-un, et lui donne la possibilité de marquer à outrance pour ses Cavs. Pauvres Fred Van Vleet, Cory Joseph et compagnie, obligés de servir de nourriture pour le magicien de Cleveland. Scorant 11 points de suite pour stopper l’hémorragie et détruire les rêves des Raptors, le meneur offrait un coup de pouce bien nécessaire à LeBron. Car derrière, le King y allait de son petit trois-points climatiseur, laissant la défense de son équipe gérer la fin de rencontre sans pression. Une, allez deux minutes de transpiration, mais la même loi au final, celle répétée par DeMar DeRozan en sortie de défaites : ils avaient LeBron, et nous non. Le monstre enchaîne un 8ème match sans défaite sur ces Playoffs, 11 de suite si on compte les dernières Finales NBA, et ce sera une nouvelle semaine de repos qui sera offerte au champion en titre. Y’a pas à chier, le type et son crew gèrent leur business comme leur statut le demande.

Toronto s’est bien battu, mais Cleveland était à un clair niveau au-dessus. Les Cavs se qualifient donc pour leur 3ème finale de conférence consécutive, en attendant gentiment qui de Boston ou de Washington voudra se fritter avec le numéro 23. Pauvre Conférence Est, pauvre Conférence Est…

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top