Pacers

Larry Bird lâche son poste de président des opérations basket : besoin de neuf à la tête des Pacers ?

Larry Bird

Une légende qui se remet en question, ce n’est pas si courant.

Source : Youtube

La saison des Pacers est terminée depuis dimanche dernier et cette quatrième défaite contre les Cavs, synonyme de sweep et donc d’élimination des Playoffs dès le premier tour. Une pilule visiblement difficile à avaler et qui a fait réfléchir Larry Bird. Larry Legend a décidé de prendre un peu de recul et de laisser son poste de président des opérations basket. Il va rester dans le coin mais ne sera plus en première ligne. Comme à son habitude, Bird sait réagir et s’adapter, à voir ce que ça va donner pour l’avenir de la franchise d’Indianapolis.

Comme très souvent avec ce genre d’info toute chaude, c’est Adrian Wojnarowski de Yahoo Sports qui était sur le coup en premier.

C’est donc Kevin Pritchard qui va reprendre le job du grand Larry. On se rappelle qu’en 2012, la veille de la Draft, Bird avait déjà laissé son job chez les Pacers pour des raisons de santé. Un an plus tard, il avait repris les commandes… Cette fois-ci, la santé de l’ancien ailier superstar des Celtics est peut-être au centre de sa réflexion mais il est fort probable que le sweep subi par ses hommes en Playoffs y soit également pour beaucoup. C’est en effet la première fois dans l’histoire de la franchise qu’elle se fait sweeper en post-season, ce qui a dû pousser Bird à remettre en question sa stratégie. D’autant plus que ce sweep fait suite à un exercice laborieux malgré les promesses de l’été 2016 et ce plan séduisant qui consistait à transformer les Pacers en une équipe jouant up-tempo autour d’un Paul George dominant. Bird a bousculé son roster en juillet dernier après une élimination au premier tour (déjà…). Changement de coach, changement de meneur mais rien de tout ça n’a vraiment eu les effets escomptés.

Au final, Larry Bird va rester proche de sa franchise et nous verrons quelle direction prendra Pritchard cet été, avec notamment le brûlantissime dossier Paul George à gérer. 

Source : SB Nation


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top