Pacers

Preview Pacers – Bucks : Paul George et Lance Stephenson attendent les Daims de pied ferme

Lance Stephenson

Le Pacer Power est de retour dans l’Indiana !

Source image : YouTube - NBA

Les Indiana Pacers accueillent les Milwaukee Bucks à partir de 1h00 au Bankers Life Fieldhouse. Un match décisif pour la qualification en Playoffs à l’Est !

Entre le 28 mars et le 31 mars, les Pacers ont enchainé trois défaites face aux Wolves, à Memphis et à Toronto. Ces trois revers les ont sortis des huit premiers spots. On commençait alors à s’inquiéter réellement pour Indiana, qui ne peut pas uniquement compter sur le supposé talent dont est doté son roster. Mais avec le retour à la maison de Lance Stephenson depuis deux matchs, on sent un supplément d’âme chez les Pacers. Dimanche, ils ont emmenés Cleveland en double prolongation pour s’incliner au bout du compte, 130-135. Surtout, les Pacers ont dominé les Raptors mardi, 108-90, avec un Stephenson survolté et auteur d’un bon match (12 points à 5/10 au tir, 3 assists, 2 rebonds et 1 interception). Comme le résume bien le coach Nate McMillan au micro d’ESPN, “l’énergie dans la salle était électrique, je pense que Lance [Stephenson] a apporté cette énergie sur le parquet”. Même son de cloche pour Paul George, ravi d’avoir son ancien coéquipier de 2010 à 2014 à Indiana, de nouveau à ses côtés.

“[Lance] est mon frère. A chaque action, il donne le meilleur de lui-même.”

En cette fin de saison, PG aussi donne tout pour qualifier les siens en Playoffs. Sur les huit derniers matchs il tourne à 31,3 points de moyenne. On l’a notamment vu monstrueux dans son duel avec LeBron James. Et avec la victoire contre Toronto, les Pacers se sont relancés dans la course aux Playoffs. Dans le même temps, Miami a battu Charlotte, et la veille Chicago s’est incliné à New York. Ainsi, les Pacers se retrouvent à égalité avec les Bulls et le Heat à la septième place. Une de ces trois équipes pourrait donc être éjectée des Playoffs. Le tie breaker leur étant doublement défavorable, c’est pour le moment les Pacers qui sont neuvièmes. Après le match de ce soir, Indiana aura un calendrier très favorable avec deux déplacements à Orlando et Philadelphie pour finir par la réception des Hawks. Mais les Pacers ne sont pas en position de laisser filer des matchs et veulent absolument battre les Bucks, chose qu’ils n’ont jamais réussie à faire en trois confrontations cette saison. Al Jefferson est encore “questionable” et Glenn Robinson III est quant à lui absent.

Côté Milwaukee, Malcolm Brogdon et John Henson ne devraient pas jouer selon le coach Jason Kidd, une plaie pour les Bucks qui restent sur deux défaites consécutives, dont une très lourde à Oklahoma City, 110-79. Pour expliquer ce terrible blow out, Giannis Antetokounmpo pointe du doigt la défense, qui n’y est plus selon lui :

“Nous n’avons pas bien joué. On doit revenir à notre manière de défendre avant ces deux derniers matchs. Je crois que notre intensité était très élevée avant ces deux matchs.”

Alors que Milwaukee est dans le top 10 des meilleures défenses de la Ligue, avec 104,3 encaissés par match, et que les Bucks ont maintenu leurs adversaires en dessous des 100 points à neuf reprises en mars, voilà qu’ils encaissent 109 points face à Dallas et 110 à OKC. Etonnant. Mais pas de panique ! A la faveur d’un mois de mars exceptionnel, conclu par 14 wins en 17 matchs, les Bucks sont au spot 5. Mais ils ont seulement 2 matchs d’avance sur Indiana. En cas de défaite, leurs affaires pourraient se compliquer. En cas de victoire en revanche, la qualification en Playoffs serait quasiment actée. Aux Bucks de remettre les mêmes ingrédients défensifs qui ont si bien fonctionné sur le mois écoulé et de rééditer leurs trois performances face à Indiana, lors desquelles ils ont inscrit 113 points en moyenne et gagné avec un écart moyen de 16 points ! Mais attention, les Pacers jouent leur survie et affichent un bilan de 27 victoires pour 12 défaites à la maison. Les Bucks à l’extérieur : 18 victoires pour 20 défaites…

La victoire est impérative pour Indiana afin d’accrocher les Playoffs. A Milwaukee, on cherche à valider son ticket et conserver sa cinquième place. Allez, barfight façon Eastern Conference !

Source texte : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top