Pelicans

Jordan Crawford s’engage 2 ans avec les Pelicans : le croqueur fou est de retour en NBA

Jordan Crawford

Yes ! Après Larry Sanders, c’est un autre barjot qui est de retour en NBA.

Source image : YouTube

Après avoir passé deux saisons entre la Chine et la D-League, Jordan Crawford fait son retour en NBA, à 28 ans. Convaincant lors de son contrat de dix jours à New Orleans, l’arrière a signé pour deux ans en Louisiane.

Les Pelicans, en manque criant de shooteurs fiables, avaient signé Jordan Crawford pour dix jours. Bonne pioche ! En seulement cinq matchs, l’arrière a fait ses preuves : 14,2 points de moyenne à 51% au tir et 52% du parking en 23 minutes ! Du shoot, du shoot, et encore du shoot, exactement ce qu’on attendait de lui. Résultat : un contrat de deux ans aux Pelicans pour Crawford. Choisi par les New Jersey Nets en 27è position de la draft 2010, il est envoyé à Atlanta, où il commence sa carrière NBA. Il n’y joue que seize rencontres et part à Washington. Le bonhomme a alors 22 ans et annonce : “Je sens que j’ai le potentiel pour devenir meilleur que Michael Jordan”. Bien sûr, on connaît la suite… une carrière à des années lumières de MJ, mais cela pose le personnage : Jordan Crawford ne perd jamais confiance en lui, et c’est la première qualité d’un scoreur. Mais, de l’étiquette de scoreur, il va passer à celle de croqueur. Les chiffres suffisent pour comprendre : en carrière, Jordan Crawford tourne certes à 12,2 points par match en seulement 24 minutes, mais à 40% au tir, dont 31% à 3-points. Plutôt arroseur comme garçon.

Mais attention, Jordan a aussi du talent, et pas qu’un peu. On parle quand même d’un mec capable d’enquiller 41 points dans les gencives des Nuggets, un soir d’avril 2014, lorsqu’il portait le maillot des Warriors, ou d’être élu joueur de la semaine, en décembre 2013, sous la tunique celte. Bien qu’il soit irrégulier, Jordan Crawford a montré de belles choses partout où il est passé, que ce soit avec les Wizards, les Celtics ou les Warriors. Ce n’est donc pas étonnant de le voir revenir dans la Grande Ligue, après deux ans passés entre l’Asie et l’antichambre de la NBA, où il a empilé quelques cartons. Les Pelicans ne s’y sont pas trompés, en le signant pour 2 ans, avec la saison 2017-18 garantie à 1,7 millions de dollars. Pour pas cher, il va continuer à apporter son adresse longue distance, mais aussi ses réelles qualités de playmaker, notamment entrevues à Boston, où il tournait à quasiment 6 assists de moyenne pendant la première moitié de saison 2013-14, en l’absence de Rajon Rondo.

Jordan Crawford est donc un joueur fantasque, certes. Croqueur, surtout. Irrégulier, c’est vrai. Mais il a aussi une bonne dose de talent dans les pattes, un vrai shoot et une capacité à jouer les playmakers quand il le faut. À le voir évoluer, il semble heureux et surmotivé de revenir en NBA. Il n’est pas cher et, à 28 ans, il est dans la force de l’âge. Bref, c’est tout bénéf’ pour New Orleans.

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top