Spurs

Kawhi Leonard de retour, les Spurs sereins : le patron va gérer la boutique sans LaMarcus

Après un petit match d’absence, Kawhi Leonard a retrouvé les siens et géré le business comme un grand : 31 points et une victoire face aux Hawks, voilà qui peut rassurer un minimum les fans des Spurs.

C’est peu dire si ce weekend fût mouvementé pour les hommes de Gregg Popovich. Certes vainqueurs face à l’équipe C des Warriors, les soldats de San Antonio avaient tout de même obtenu deux mauvaises nouvelles consécutives. La première concernait Kawhi et cette gouache envoyée par Victor Oladipo, qui heurtait le All-Star au visage. Obligé de s’absenter pour le show de samedi soir, Leonard devait respecter le protocole de la NBA concernant les chocs à la tête et les fans des Spurs croisaient les doigts pour que ce ne soit rien de bien grave. La deuxième concernait LaMarcus Aldridge et était bien plus sérieuse, l’intérieur étant écarté des terrains à cause d’une arythmie cardiaque qui l’empêchait évidemment de continuer à jouer avec ses copains. Ce qu’il fallait donc ce lundi, en antenne nationale et face aux Hawks, c’était se rassurer en l’emportant sans trembler, afin de se prouver aussi que sans LMA les missions seraient toujours aussi abordables. Un job respecté par Pau Gasol et les siens, Atlanta s’inclinant 107-99 malgré un bon fight jusqu’au bout de la rencontre.

Kawhi a retrouvé ses standards dès les premières minutes en faisant la totale au pauvre Taurean Prince envoyé en sacrifice humain sur le All-Star, une performance de choix pour Leonard puisqu’il terminait à 31 points. Certes, les Spurs ne proposaient pas leur meilleur basket, la preuve avec ces 23 horribles balles perdues qui piquaient aux yeux sachant que San Antonio fait habituellement attention au cuir. Mais plus qu’un seul match, c’est surtout une fin de mois qui sera observée avec attention concernant Kawow et sa bande : 9 matchs pour finir ce mois de mars, 5 contre des équipes de Playoffs dont les Cavs et Warriors, 2 autres équipes à la lutte et un challenge de taille pour Gregg Popovich. Garder cette première place obtenue grâce au tie-breaker en ayant battu Golden State à deux reprises, et avoir l’avantage du terrain tout au long des Playoffs. C’est là que cette fin de mois sera déterminante, car les adversaires voudront profiter de l’absence d’Aldridge pour faire paniquer les Spurs et San Antonio ne voudra pas lâcher son number one spot. Sachant qu’en face les Warriors auront un calendrier un peu plus léger, il faudra tenir le regard en espérant aborde avril en toute sérénité.

Tant que Kawhi Leonard est là, la machine texane continuera à bien tourner. Mais entre bien tourner et très bien tourner il n’y a qu’un pas, et Golden State poussera les Spurs à s’appliquer sur la seconde option. Rendez-vous le 29 mars pour une dernière manche qu’on espère royale cette fois-ci.

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top