Top Ten

NBA Top 10 du jour : ça y est, Brandon Ingram s’offre déjà des posters façon KD

Le week-end se rapproche et, même si cela ne fera pas passer les minutes plus vite, on vous fait patienter avec un nouveau NBA Top 10. Et si l’année passée vous aviez eu droit le 10 mars à un big up obligatoire à Chuck Norris, aujourd’hui c’est un flashback de plus de 140 ans que l’on vous offre pour accompagner les highlights de la nuit.

141 ans pour être précis. Nous sommes donc en 1876, cette année-là une terrible tempête ravage le nord de la France et les Indiens tentent de résister à l’ennemi casqué à Little Big Horn, mais l’info révolutionnaire de l’année nous vient en fait de Boston. Les faits se déroulent chez un certain Alexandre Graham Bell, probable ancêtre de Raja ou de Joseph-Antoine, et c’est alors l’euphorie dans le petit T2 meublé. Assisté de son fidèle et élémentaire assistant Watson, Alex est sur le point de révolutionner le monde car il a mis le doigt sur quelques chose. Il envoie alors Thomas Watson dans la cuisine et le moins que l’on puisse dire… c’est que ce n’est pas pour lui préparer une omelette aux lardons. Non, ce jour-là les deux acolytes vont tout simplement effectuer… la toute première conversation téléphonique de l’histoire. A quelques mètres de son boss, Watson décroche et entend alors un historique “Mr Watson, come here, i want you”.

Les linguistes que vous êtes auront compris mais plus que le fond c’est la forme qui est retenue ce matin-là. Le premier coup de fil de l’histoire a bien eu lieu à Boston, et c’est d’ailleurs bien dommage que Danny Ainge ne se serve aujourd’hui pas plus de ce génial moyen de communication pour former un roster taillé pour le titre. Beaucoup de doutes subsistent aujourd’hui sur la primeur de cette invention, d’autres inventeurs, comme par exemple Elisha Gray, ayant au fil des ans contesté la trouvaille de Bell. Qui a bien pu relier en premier deux pots de yaourts à un lacet ? On ne le saura sans doute jamais, mais Alexandre Graham Bell et Thomas Watson ont sans aucun doute eu une belle inspiration ce fameux 10 mars 1876.

On vous laisse ergoter sur la véracité de ces propos, juste le temps de vous refaire les meilleures actions de la nuit. Et pour ça pas de doute, Youtube est bien là pour prouver que ce ne sont pas des fakes. Allez, journée bonne et à demain.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top