La NBA selon Twitter

Le mois de février vu par Twitter : qu’est-ce qu’on se marre à l’approche de la deadline !

deadline

Histoire de bien faire flipper tout le monde.

Source : Twitter

Être un joueur NBA, c’est d’abord savoir jouer un minimum au basket, mais c’est aussi être scruté par tous les fans sur ses moindres faits et gestes. Dans la Ligue actuelle, cela passe désormais par les réseaux sociaux, dont Twitter en grande partie.

Si certains adoptent une communication sobre et épurée, certains décident de s’en taper littéralement les bourses et affolent sans arrêt la twittosphère, pour notre plus grand bonheur. Retour sur les différents gazouillis qui auront marqué le mois de février.

# On commence en trombe avec ce bon vieux Gérard.

# Ce dernier n’a d’ailleurs pas la même opinion que Marcin Gortat à propos de Donald Trump.

# La Blessure de Zach LaVine a forcément rendu (très) triste certains joueurs.

# Les lois dans l’Utah semblent interloquer Rudy Gobert.

# Quand t’es mauvais Jack.

# On vous rassure, la brigade du swag est sur le coup.

# Bon bah ça risque d’être embarrassant de ce fait.

# Zach LaVine, Jabari Parker : même combat… Mais déjà la seconde fois pour le Daim.

# Joel Embiid ose comparer un vulgaire Michael Jordan à l’immense T.J. McConnell…

# Malgré les récents événements au Madison, Charles Oakley clame haut et fort son amour pour NYC.

# Dwyane Wade aurait préféré ôter encore plus de dignités dans sa carrière.

# Tandis que chaque joueur a sorti ses plus beaux emojis pour faire flipper la twittosphère pendant cette deadline des transferts.

# Garrett Temple, en bon prince, a décidé d’atténuer la douleur de fan des Kings de notre @Anti_Basketix sûr et rejoint la vague de soutien en dédicaçant son jersey.

# Shaquille O’Neal VS JaVale McGee : le premier qui sort un tweet intelligent a perdu.

# Désolé Draymond mais tu t’es frotté à Paul Pierce en termes de trashtalking et tu viens de te faire anéantir.

Une très belle édition pour ce mois de janvier, grâce à des joueurs très en verve sur les petits messages en moins de 140 caractères. De la diversité, du LOL, du trash-talk… Tout ce qu’on demande ! Allez, on vous laisse et on revient en mars pour une nouvelle cuvée, on l’espère aussi sympa.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top