Bulls

Les Bulls jouent n’importe comment : la défaite à Minnesota, une sorte de vidéo-gag déprimant

Dans la large défaite des Bulls hier soir en visite dans le Minnesota (117-89), le spectacle proposé par les hommes de Fred Hoiberg fût tout simplement déprimant : il fallait se pincer pour croire que c’était du basket, en gros.

On savait, quelques heures auparavant, que la soirée allait être longue pour Bobby Portis et ses copines. Car avec des cadres passant du statut d’incertain à totalement absent, les soldats de l’Illinois envoyaient leur équipe F sur le parquet des Timberwolves, et Tom Thibodeau n’avait certainement pas prévu de se faire avoir par un tel piège. Jouer son ancienne franchise ? Devant son public ? Avec des remplaçants au menu et des jeunes à faire courir ? Quoi de plus sympathique pour Thibs, qui s’est lâché sur Chicago en imposant à ses gosses de tabasser l’adversaire du soir. Avec plus de 20 points d’avance dans le premier quart et quasiment la trentaine avant la pause et un dernier run des Bulls qui leur rendait un peu d’âme, Andrew Wiggins et sa bande se régalaient comme lors d’une balade du dimanche soir. Mais si Minnesota a fait son boulot en l’emportant au final sans trembler, c’est surtout l’avalanche de séquences affreuses qui a marqué cette rencontre, un festival Shaqtin offert par Michael Carter-Williams, Cristiano Felicio et compagnie, devant des fans ahuris. On retrouvera bientôt Wade et Butler en tenue, mais on ne peut s’empêcher d’apprécier le spectacle offert hier soir. Merci, on en redemande…

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top