Bucks

Les Bucks créent une équipe de D-League à Oshkosh : le retour de Larry Sanders se prépare ?

D-League
Source : youtube.com

Faisant parti de l’une des six dernières franchises à ne pas avoir de lien avec une équipe de D-League, Milwaukee a remédié à cette anomalie. Dès la saison prochaine, une nouvelle équipe verra le jour à Oshkosh (Wisconsin), sous les yeux bienveillants des Bucks.

Actuellement 10e de la Conférence Est, Milwaukee est loin d’avoir abandonné l’idée d’un spot en Playoffs. Avec le même nombre de défaite que les Pistons, mais deux matchs en moins, les Bucks sont encore totalement en course. En parallèle, l’avenir se prépare. Et cet avenir passe par la création d’une équipe de D-League. Vingt-quatre franchises étaient en relation avec une équipe qui évolue dans ce championnat cette saison. L’année prochaine, une vingt-cinquième fera son apparition, grâce à la volonté des Bucks. En discussion depuis plusieurs mois déjà, le projet avait été suivi par plusieurs villes du Wisconsin : La Crosse, Grand Chute, Racine, Sheboygan, et Oshkosh. Situé à 140 bornes de Milwaukee, c’est la dernière qui a été choisie pour permettre à a nouvelle franchise D-League de voir le jour. Si vous ne connaissez pas cette ville, il n’y a rien d’alarmant. Avec ses 70,000 habitants, elle fait figure de naine face aux mégalopoles américaines. Mettez le Shaq à côté de Mimie Mathy pour vous faire une idée plus précise. Même en ne s’intéressant qu’au basket, aucun joueur marquant n’est sorti de la ville, et il faut retourner dans les années 1940 pour trouver trace d’une équipe marquante. Les Oshkosh All-Stars de Leroy Edwards ayant l’habitude de défoncer tout le monde au début de la décennie.

Pour en revenir à ces chers Bucks, les intérêts de la création de cette nouvelle équipe sont multiples. En premier lieu, le manque d’intérêt du public est le problème numéro un que les dirigeants franchises se font chier à résoudre. Avec 15,495 spectateurs qui assistent à chaque match en moyenne, le BMO Harris Bradley Center fait rarement salle comble. Sachant qu’une nouvelle salle ultra moderne devrait être opérationnelle pour la saison 2018-2019, la franchise se doit de retrouver un intérêt plus prononcé en vue de cette échéance. Avec les présences de Giannis et Jabari Parker en têtes de gondole, mais également le retour progressif de Khris Middleton, la franchise du Wisconsin a les moyens de choper les Playoffs, et c’est ce qui est attendu. Ça aiderait sans doute à augmenter l’affluence. D’un point de vue géographique, Oshkosh est dans une situation idéale puisqu’elle est calée entre Milwaukee et Green Bay, les deux principales villes de l’État. Ainsi, les fans de Green Bay auront l’occasion de voir du basket professionnel plus facilement, et le fait de voir des joueurs faire la passerelle à l’avenir entre Oshkosh et Milwaukee rendra l’attachement plus fort pour cette équipe. De plus, les Bucks pourront mettre à la tête de cette nouvelle franchise leur staff actuel. Le lien d’affiliation sera donc fort, et plusieurs joueurs pourront être sous contrat avec la franchise NBA, tout en évoluant en D-League. Une situation qu’a par exemple vécu Timothé Luwawu-Cabarrot avec les Sixers en début de saison puisqu’il a pris part à quelques rencontre avec les 87ers en D-League avant de se faire une place solide dans la rotation des Sixers. La philosophie de jeu en NBA pourra donc être retranscrite en D-League, et cela facilitera le passage d’un niveau à l’autre. On rêve déjà de voir Larry Sanders faire son grand retour sur les parquets d’Oshkosh en début de saison avant de revenir sous le maillot des Bucks, le pétard à la main, forcément.

Les Bucks ayant suivi la tendance en officialisant la création d’une franchise de D-League à Oshkosh, ils ne sont plus que cinq à faire encore sans : Nuggets, Clippers, Wizards, Pelicans et Blazers. Ils devraient suivre le mouvement dans un avenir proche, et se mettre à niveau comme vient de le faire la franchise de Milwaukee.

Source : Oshkosh Northwestern


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top