Warriors

Kevin Durant a encore donné la fessée au Thunder : 40 points pour KD, zone de confort maximale

Pour sa deuxième rencontre en carrière face au Thunder, Kevin Durant n’a pas tourné longtemps autour du pot. Après les 39 points du 4 novembre dernier, KD en a cette fois planté 40 pour permettre aux Warriors de l’emporter (121 à 100).

La rencontre initiale, celle qu’on avait suivi dans une atmosphère mémorable, avait servi de première patate. Un rendez-vous ultra-médiatisé qui n’avait pas fait peur à l’ailier, OKC prenant une douche des plus piquantes de la part de son ancien scoreur ultime. Kevin en avait mis 39 avec un barrage de tirs à trois points en première période, et un peu de trashtalking sur ses anciens coéquipiers plaçant la cerise sur le gâteau. Cependant, avec quelques semaines de jeu supplémentaire dans les bottes, le Thunder se ramenait dans l’Oracle Arena avec l’espoir de proposer mieux. Mieux, plus, et en espérant que Durant en fasse justement… moins. Orphelins de Steven Adams, les hommes de Billy Donovan esquissaient un demi-sourire en voyant le numéro 35 prendre deux fautes rapides dans le premier quart-temps, mais autant dire que ce moment de répit fût un des seuls de la soirée, car la suite et surtout la deuxième mi-temps fût un festival qu’on a du mal à revoir sans verser une larme. Le ping-pong de la première période était certes chouette, Westbrook, Oladipo et Kanter se permettaient même de rentrer au vestiaire avec un score à égalité et une bonne dose d’optimisme, cependant…

… cependant, que faire devant une arme offensive aussi dangereuse et indéfendable que celle portant désormais la tunique des Warriors ? Que Kevin Durant soit un attaquant de la catégorie all-time, on le savait déjà. Ce qu’on ne savait malheureusement pas, c’est qu’il allait réserver son meilleur jeu pour son ancienne franchise. Hier soir, il était quasiment impossible de faire plus propre que KD, sa partition finale étant seulement entachée par un énorme dunk loupé en transition : 40 points, à 13/16 au tir, 5/7 de loin et 9/10 aux lancers ? Avec une implication défensive de plus en plus remarquable et une sélection offensive redoutable, Durant en faisait voir de toutes les couleurs à Andre Roberson et ses potes, eux qui auraient probablement apprécié obtenir Kevin pendant son prime. Malheureusement pour le Thunder, c’est pour les Warriors que le numéro 35 fait désormais ses plus belles performances, et OKC a la malchance d’être aux premières loges pour le confirmer. Un troisième quart fatal (37-22) et un money-time géré sans souci, pendant que Westbrook claquait son triple-double et se mangeait un Zaza Pachulia en pleine face, Durant claquait des ficelles et se mangeait un ou deux défenseurs à la petite cuillère.

La suite ? Tout le monde la connaît. Elle aura lieu le 11 février à la Chesapeake Arena, dans un match qu’on a déjà tous entouré depuis cet été. Avec 79 points en deux rencontres face au Thunder, Kevin Durant a montré qu’il était prêt pour son premier déplacement à OKC : comment ça, nous, impatients ?

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top