Thunder

Russell Westbrook valide son 20ème triple-double : code promo du jour, 36-11-10 sur les Kings !

Pour se reprendre après un match foiré à Minnesota, Russell Westbrook a non seulement continué sa marche en 3D mais il en a cette fois profité pour valider un précieux succès en déplacement (122-118) : suivez le patron.

Cela l’énervait tellement qu’il en devenait insultant en conférence de presse. Avec 10 balles perdues, 16 tirs ratés dont 9 de loin chez les Wolves, le meneur n’avait pas donné l’exemple et c’est toute son équipe qui s’effondrait dans son entreprise de ciment frais. Il n’était donc certainement pas question de laisser un nouveau match passer sous son nez, pendant que James Harden fait mumuse avec ses copains. Et au-delà même du programme concernant le numéro 13 des Rockets, il était aussi question d’assurance avant une semaine façon steak Charal. Clippers, Warriors, Jazz puis Pelicans avant de retourner au bercail, du test XXL pour meneur de la même taille. Du coup, en mélangeant ces éléments en en salant le tout d’une petite équipe des Kings en difficulté, Russell ne pouvait pas laisser passer cette belle occasion. Celle de mener les siens vers la victoire, assurer son matos personnel et permettre à ses copains de se régaler avant un back-to-back dantesque dans Los Angeles. Une mission accomplie en transpirant, mais une mission accomplie quand même et qui permet à Westbrook de rester sur son rythme infernal de triple-doubles.

Numéro 20, chef ! Numéro 20 ! Et une spéciale pour la numéro 20 avec 36 points, 10 rebonds et 11 passes, en perdant trois ballons de moins que l’avant-veille et en se rapprochant des 50% de réussite au tir. Bien aidé par le taf monumental de Victor Oladipo en première période et le tabassage intérieur d’Enes Kanter, le gentil Russell pouvait se permettre un début de match assez timide, les pertes de balles s’enchaînant avec des choix de tirs hasardeux. Des coéquipiers suffisamment solides pour que la machine chauffe à temps, aka le troisième quart-temps et le money-time en dessert, avec un Westbrook possédé. Tir à distance sur tir à distance, effort sur effort, face au Thunder les Kings tentaient le tout pour le tout en se rapprochant même d’OKC au finish sous les assauts du trio Cousins-Gay-Collison mais le plus dur avait déjà été fait pour les hommes de Billy Donovan. Enfoncer Sacramento dans sa galère actuelle, en profiter pour effacer le calvaire du Minnesota, et laisser le numéro 0 jouer son jeu pour rentrer dans la nouvelle dizaine du dessus. Avec un 20ème triple-double en 42 matchs, on peut dire que le Russell est sur de bonnes bases pour aller chercher Oscar Robertson et ses 41 TD en… 82 rencontres. Un grand malade.

Et si faire ce type de boucan sera toujours appréciable au Golden 1 Center, il y aura un autre stade avec un nom similaire dans lequel il faudra redoubler d’efforts : le Staples Center, cette nuit, chez des Clippers qui vont prévoir la muselière sur Russell Westbrook. S’il est aussi focus qu’hier, oubliez. 

Couverture

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top