Bulls

Russell Westbrook débarque à Chicago : gros duel de meneurs en vue avec Raj… Michael Carter-Williams

Michael Carter-Williams

MCW n’en a pas dormi de la nuit.

Source image : YouTube - SB Nation

Toujours invaincue en 2017, la franchise de l’Illinois reste néanmoins fragilisée par des problèmes en interne. Rajon Rondo est mis à l’écart du groupe et c’est Michael Carter-Williams qui a pris sa place dans le cinq majeur à la mène. Il aura fort à faire à partir de 2 heures, ce soir, puisqu’il va devoir se coltiner un homme un peu en forme depuis la rentrée dénommé Russell Westbrook. “Bon chance” comme dirait le méchant dans Taken

Ce matin, les deux équipes qui vont s’affronter étaient septièmes de leur Conférence respective. Un exploit pour les Bulls qui avaient très mal fini l’année 2016. Mais le réveillon est passé par là, avec son lot de champagne et de bisous sous le gui, et il a fait un bien fou aux soldats de la Windy City. Ils restent sur trois victoires d’affilée, toutes face à des gros calibres de la Conférence Est. Charlotte, Cleveland et Toronto sont tous passés à la casserole d’une équipe magnifiquement emmenée par un Jimmy Butler en mode All-Star. Sur ces trois matchs, l’ailier a tourné à 38 points, 9,3 rebonds, 6,3 passes et 2,3 interceptions de moyenne à 40% du parking. Il faudra au moins ça pour faire tomber le Thunder ce soir – en croisant les doigts pour que le joueur de la semaine soit en forme puisqu’il est en game-time call à cause d’une sale crève chopée dans les rues venteuses de Chicago. Ça et une grosse défense bien évidemment centrée sur Russell Westbrook auteur de son 17ème triple-double samedi dernier contre Denver. Un défi de taille mais pas insurmontable pour la sixième meilleure D de toute la Ligue avec 101,2 points accordés tous les soirs.

Les Bulls ont un vrai coup à jouer, d’autant qu’OKC n’a pas la même réussite depuis le changement de calendrier avec trois défaites déjà enregistrées pour seulement une seule win. Le meneur continue de jouer à un niveau d’extraterrestre mais le retour de Victor Oladipo peine à porter ses fruits jusqu’à présent. Son duel avec Dwyane Wade au poste 2 vaudra quand même le coup d’œil, tout comme la lutte dans la raquette avec des bons gros nounours, tous prêts à en découdre. Il ne devrait pas y avoir que des gestes de tendresse entre Robin Lopez et Steven Adams tout au long de la soirée et Cristiano Felicio n’a pas prévu de baisser les yeux face à Enes Kanter. Finalement, c’est juste à la mène que l’on souhaite bien du courage à MCW pour essayer de contenir un mec qui vient d’en mettre 49 à Patrick Beverley il y a quatre jours. Le nouveau titulaire au poste de meneur va sûrement devoir faire appel aux aides de Jimmy Butler notamment pour essayer de limiter la bête. Or, les efforts supplémentaire du numéro 21 en défense se paieront peut-être cash au moment de plier le match de l’autre côté du parquet. Voici tout le dilemme auquel sera confronté Fred Hoiberg comme une vingtaine de ses confrères avant lui cette saison.

On espère que les Bulls ont bien profité de leur journée de repos hier car les corps risquent d’être mis à rude épreuve au United Center ce soir. Mais Jimmy Buckets a prouvé qu’il n’avait peur de personne et on aura bien évidemment les yeux tournés vers Chicago pour suivre le choc de la nuit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top