Top Ten

NBA Top 10 du jour : Jerami Grant a un problème personnel avec les arceaux, c’est grave

C’est l’un de vos rituels du matin, au même titre que le beurre sur la biscotte ou le café cul-sec. En avant pour ce nouveau NBA Top 10, avec aujourd’hui un big up à un certain Marco Polo, l’un des premiers grands journeymen de l’histoire.

Car oui, face à Marco, même Lou Amundson doit se sentir tout petit. On parle quand même ici d’un homme ayant parcouru la partie orientale du globe durant toute la deuxième partie de sa vie, visitant avec papa la Mongolie, la Russie, l’Iran, l’Indonésie, la Chine, la Corée, la Birmanie, le Cambodge, le Vietnam, le Japon ou la Turquie afin d’y exercer des fonctions politiques en même temps qu’il y prenait sans doute de belles photos, puisqu’il est évident que les appareils numériques étaient à la mode au XIIIème siècle. Né en 1254 et mort le 8 janvier 1324, Marco Polo était plus qu’un blase rigolo, puisque c’est tout simplement cet homme qui fît découvrir l’Asie aux Européens grâce à son célèbre “Livre des Merveilles”, que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans toutes les bonnes boulangeries.

Ayant inspiré de nombreux explorateurs après lui, Marco Polo reste à ce jour l’un des premiers à avoir pris la route, bien avant Gerald De Palmas, Raphaël ou encore Black Mesrimes. Accompagné durant presque trente ans par Papa Niccolo et Tonton Matteo, c’est donc un véritable Big Three avant l’heure qu’avaient réussi à créer les trois loustiques, inspirant sans doute les superteams actuelles, construites autour de joueurs incapables de gagner quoique ce soit tout seul.

Marco Polo est enterré dans l’église de San Lorenzo à Venise, tout comme l’humour après ces quelques lignes. Allez, envoyez le Top 10.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top