Lakers

Jordan Clarkson s’est pris pour Manny Pacquiao : bagarre avec Goran Dragic, ça pue la suspension

La belle victoire des Lakers hier soir face au Heat (127-100) a été malheureusement gâchée par une séquence qui sera très certainement observée par la police de la NBA : Jordan Clarkson s’est cru sur un ring…

Belle dédicace, d’un Philippin à un autre, mais triste scène sur un terrain de basket. On savait que l’arrière des Lakers éprouvait des sentiments forts envers Pacquiao et ses gouaches légendaires, de là à les reproduire en plein match ? Ce vendredi, Miami se rendait à Los Angeles et espérait arracher une victoire malgré un effectif décimé, ce qui était encore jouable dans ce milieu de troisième quart au score plutôt serré. Cependant, sur un boxout situé sous l’arceau des Lakers, Clarkson et Dragic prennent position un peu violemment, et c’est là que les plombs explosent pour les deux joueurs. Au départ, Goran essaye de poser un écran sur Jordan mais le jeune joueur de Los Angeles le prend mal et pousse le meneur. Ce qu’il ne faut pas faire avec le Slovène, lui qui répond avec un bon bump ligne de fond. Plus besoin d’en rajouter, Clarkson se retourne et met les deux mains sur la tronche du gaucher, qui tombe évidemment au sol. Ce dernier se relève et veut s’expliquer avec le fighter du soir, mais les arbitres interviennent pendant que – et c’est là que l’image est aussi exceptionnelle que ridicule – Jordan monte sa garde en mode UFC Fight Night. Typiquement le genre de comportement que la Ligue va vouloir sanctionner si les Lakers ne le font pas en premier, David Stern puis Adam Silver ayant montré une politique anti-baston des plus rigoureuses depuis des années.

La suite ? Une double-expulsion évidente des deux joueurs, mais apparemment pas si évidente que cela pour tout le monde. En effet, après la défaite frustrante de son équipe, Erik Spoelstra répondra sèchement aux journalistes concernant la perte de son meneur et meilleur joueur, alors qu’il se prenait un double fist en pleine gueule. Selon l’entraîneur du Heat, difficile de ne pas se relever et vouloir s’expliquer lorsqu’on se mange ce type de combo sur un parquet, mais comme le replay le montre et les arbitres ont notamment jugé Goran là-dessus, le pétage de plomb de Clarkson est aussi provoqué par ce fameux bump ligne de fond. Quoi qu’il en soit, Miami a bien quitté la rencontre par la suite pendant que Brandon Ingram et compagnie se faisaient plaisir, et Jordan attendra sagement la décision de ses supérieurs pour voir s’il fera du basket ou de la boxe thaï la semaine prochaine.

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. Celtic4ever

    7 janvier 2017 à 12 h 48 min at 12 h 48 min

    Perso c’est minimum 5 matchs de suspension pour Clarkson ! Ce genre de comportement nuisent au basket et surtout vu le contexte ! Le mec se fait un peu bousculé et pète un plomb bah il t’en faut pas beaucoup ! Après pour Dragic 1 match de suspension ne me choquerait pas même si se faire éjecter du match est pour lui je trouve déjà une sanction suffisante selon moi !

  2. Adrian

    7 janvier 2017 à 19 h 29 min at 19 h 29 min

    En soi les actions de Dragic c’est bumper un peu fortement après s’être fait pousser, puis se relever énervé après s’être des mains au visage…
    Moi je suis d’accord avec Spo c’est technique pour Dragic et flagrante 2 pour Clarkson

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top