Los Angeles Clippers

Chris Paul dans le Top 10 des meilleurs passeurs all-time : régularité, propreté, exemplarité

Chris Paul

<3

Source image : YouTube

Dans la victoire des siens ce vendredi à Sacramento, Chris Paul est officiellement entré dans le Top 10 des passeurs les plus prolifiques de l’histoire : une place méritée, et qu’il devrait cimenter sur les prochaines années.

On le tabasse souvent, malheureusement pour son CV parfois un peu trop lège lorsque le mois de mai pointe son nez. On le range parfois, c’est triste à lire et à dire, dans une catégorie de meneurs située en-dessous des légendes, à cause de cette bijouterie toujours fermée chez lui. Cependant, comment ne pas s’extasier devant l’excellence déroulée par le général formé à Wake Forest depuis plus de 10 ans ? En terme de propreté, notre génération n’a pas vu de meneur capable de proposer le même ratio que celui de CP3, lui qui s’est juré de devenir un leader impeccable, tant sur les terrains qu’en dehors. Car si Paul est un meneur qui distribue de la gonfle à gogo et installe idéalement ses coéquipiers, il est surtout exceptionnel dans sa capacité à ne pas perdre le ballon : avec 2,4 turnovers par soirée en carrière, il est devant quasiment tous les membres du Top 10, sauf Mark Jackson. Maintenant, petit point historique avec l’événement de ce vendredi soir. Douze caviars face aux Kings, merci Rod Strickland pour la 10ème place all-time, et coup de klaxon sur le périphérique des mobylettes de luxe pour les prévenir que ça va doubler sec sur les prochains kilomètres. En effet, comme vous pourrez le voir dans le classement ci-dessous, Paul n’est ‘qu’à’ 2000 caviars de la barre des 10K, celle du Top 5 ouverte par Magic Johnson. Et histoire de déprimer certains, dont les meneurs qui l’affronteront sur les prochaines années, CP3 n’a que… 31 ans.

couverture

Envie de réaliser quelques pronostics ? Allons-y gaiement. Depuis son arrivée en NBA, une saison régulière de Chris Paul représente environ 660 caviars distribués. Quand on voit son rythme de jeu, sa capacité à gérer assez convenablement ses blessures et son envie de vouloir mettre tout le monde dans de bons spots, on peut largement envisager 4 à 5 saisons supplémentaires sur ce rythme, ce qui le pousserait donc jusqu’à ses 36 ans. D’ailleurs, chez les cinq passeurs les plus prolifiques de l’histoire, la barre des 600 caviars a généralement été dépassée à cet âge-là, précisément. Du coup, on pourrait ajouter entre 2500 et 3000 offrandes au total actuel de CP3, dans un monde parfait où il ne subit pas de terrible blessure et la NBA existe encore. Et mine de rien, le meneur se retrouverait du coup sur la troisième marche du podium dans toute l’histoire, derrière l’indétrônable John Stockton et la légende Jason Kidd. Pas mal, pour un “loser” comme certains s’amusent malheureusement à le répéter. C’est d’ailleurs cette bague, ce bijou tant désiré, qui pourrait propulser Chris dans le classement all-time des fans. On a vu Kidd obtenir la sienne au buzzer avec les Mavs, juste avant de prendre sa retraite, inutile de préciser que dans le cas où Paul est bagué, avec une place sur le podium des distributeurs et une moyenne de points largement supérieure à celle de ses collègues légendaires, on devra redessiner le Mont Rushmore des meneurs.

Pour le moment, on souhaitera surtout la bienvenue à Chris Paul dans le Top 10 des passeurs les plus prolifiques all-time. Un mini-événement qui nous permet de rappeler, que cela plaise ou non, qu’un des meilleurs meneurs de l’histoire évolue actuellement sous nos yeux. Et ça, il faut en profiter, bagouze ou non.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top