La Salve de TrashTalk

La salve de TrashTalk #11 : quatre joueurs NBA sont des robots, saurez-vous les retrouver ?

South Park, salve

Et ce ne sont pas Raymond, Jared, Boris et Deron. Ça ce sont des Barbapapas.

Source : imgbase.info

C’est l’un des nouveaux bébés de TrashTalk cette saison. Un retour chaque samedi sur tout ce qu’il s’est passé ou presque Kevin durant la semaine écoulée, le tout à une vitesse calculée aux alentours de Usain Bolt x John Wall mais puissance douze. Sérieuse ou décalée, cette rubrique ravira on l’espère ceux qui n’ont pas forcément le temps ni la force de mettre le réveil chaque nuit. Pas d’image, rien que des mots lancés à grande vitesse et à la louche histoire de rattraper le temps perdu ou bien de revivre en speed les gros dossiers des derniers jours. Allez, on prend notre notre respiration et c’est parti pour le onzième épisode. Action.

Allez, café.

Et juste, pour introduire, faudra pas que ce soit comme ça tous les soirs en 2017 parce que l’on ne tiendra pas ainsi. Car quand un triple-double en une mi-temps de Russell Westbrook passe aux oubliettes à cause de cet ogre fantastique qu’est James Harden, c’est que l’on a – déjà – atteint des sommets hallucinants dès l’entame de cette nouvelle année. Ah tiens, Giannis 4D vous passe également le bonjour, et nous on en profite pour envoyer nos vœux à la NBA. Ça c’est fait. Et comme si la Grande Ligue nous avait écouté… on part évidemment sur les chapeaux de roue. Kyle Lowry qui met son nez à la fenêtre de la course au All-Star Game, C.J. McCollum qui claque son career high, Paul Millsap dans les rumeurs de transferts… et Lance Stephenson aussi. Yiii Haa, on va peut-être se marrer en 2017. Deux qui se marrent bien en tout cas ? John Wall et James Harden, élus joueurs de la semaine, et même joueurs du mois le lendemain. Et rajoutez donc Jimmy Butler dans le lot, puisque Môssieur semble un peu énervé. On rappelle au passage que nous vivons dans un monde où les Sixers gagnent des matchs au buzzer, où Isaiah Thomas enchaîne career high aux points avec career high à la passe, où Joel Embiid et Buddy Hield sont rookies du mois, où Dwane Casey et Mike D’Antoni sont coachs du mois et où Baptiste Lecaplain est l’invité du mois. Mais back to the basics, ce sont Nicolas Batum et surtout ce diable de Giannis (n’est-ce pas Arsène) qui enflamment le Mercredi Panzani de la semaine. Bien au contraire d’ailleurs de ce pauvre Justise Winslow qui contribue à son tour à la belle saison du Heat… Le lendemain ? On démarre très fort puisque si Zaza Pachulia est confirmé par les fans comme le meilleur pivot de la Ligue, Kyle Korver fait quant à lui pleurer la Géorgie toute entière, alors que James Harden remporte son duel face à un Russell Westbrook en… 49/8/5 et auteur de son career high du parking (8/15). Tout est normal mon capitaine, tout est normal. Aussi normal que de perdre un match en ayant mené de 24 points au troisième quart-temps, surtout quand on est les Warriors. Bouh la honte.

Allez, café, c’était encore bien fun cette semaine.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top