Bucks

Rencontre du troisième type : Russell Westbrook va chez Giannis Antetokounmpo, sextuple-double en vue ?

soucoupe volante OVNI extraterrestre Russell Westbrook Giannis Antetokounmpo

Lunettes 3D obligatoires au Bradley Center, ce soir.

Source image : Rencontre du troisième type via AlloCiné

Les extraterrestres débarquent sur votre écran, ce soir, à partir d’une heure en France. Baissez le volume et prévenez les voisins car ce que vous allez voir n’est pas à mettre sous les yeux de tout le monde.

Les chaînes de télévision se sont déjà mises d’accord pour catégoriser cette rencontre comme de la science-fiction pour ne pas avoir de problème avec le CSA en cas de contrôle. Il faut dire qu’avec les deux phénomènes qui s’apprêtent à s’affronter sur le parquet du Bradley Center cette nuit, il est fortement conseillé d’éloigner les enfants du salon. Sauf si vous voulez réviser les tables de trois devant un film d’horreur. Car le plus souvent, un point ne va pas sans une passe décisive et un rebond sur la planète de ces gars là. Inutile de vous les décrire, Russell Westbrook et Giannis Antetokounmpo représenteront leur propre système solaire dans cette version arrangée des Jeux Intergalactiques. Bon, on arrête avec le champ lexical extraterrestre pour passer aux chiffres même si ceux-ci ne sont incontestablement pas humains. 30,9 points, 10,7 assists et 10,5 rebonds, ce ne sont pas vos totaux depuis le début de la saison mais les moyennes statistiques de Russell Westbrook en 2016-17. On peut aussi rajouter 16 triple-doubles en 34 sorties dont le dernier enregistré en moins de 20 minutes contre cette petite équipe de milieu de tableau en D-League également appelée les Clippers. Pour lui répondre, Giannis Antetokounmpo domine sa franchise dans à peu près toutes les catégories statistiques imaginables avec 23,8 points, 8,9 prises, 5,9 passes, 2 contres et 2 interceptions de moyenne pour “seulement” deux triple-doubles. Pas convaincu ? La dernière fois qu’ils se sont retrouvés sur les mêmes planches le 6 mars 2016, nos deux OVNI ont tous les deux terminé en TD.

Mais la lumière pourrait aussi venir d’ailleurs dans cette rencontre. En effet, un triple-double peut en cacher un autre et en plus de postériser de futurs membres du Hall of Fame, le rookie Malcolm Brogdon vient de signer sa première performance du genre contre les Bulls. Pas mal pour un mec qui gambadait encore avec des vieux ados sur les parquets de NCAA jusqu’à l’âge de 23 ans, la saison dernière. Malheureusement pour lui, ce ne sera peut-être pas aussi facile cette nuit alors que Victor Oladipo vient de signer un retour gagnant contre les malaimés de Los Angeles après neuf matchs d’absence. La mobylette trafiquée du Thunder a des fourmis dans les jambes et ne laissera sûrement pas faire le débutant. D’autant qu’avec un bilan de 21-13, Oklahoma City est revenu sur le Jazz pour occuper la quatrième position dans la Conférence Ouest. De quoi motiver un peu plus les troupes de Billy Donovan, à commencer par le numéro 0 qui a très bien entendu les remarques concernant les MVP au sein d’une équipe ne jouant pas les premiers rôles. Ils restent sur une série de trois victoires consécutives contre Milwaukee et partiront encore légèrement favoris ce soir malgré l’avantage du terrain des Bucks. Surtout si Matthew Dellavedova (cuisse droite) n’est pas de retour à temps pour essayer de rentrer dans la tête de Russell Westbrook pour provoquer une deuxième exclusion en trois sorties.

Ne soyez pas en retard car les clients du jour n’attendent pas. À noter que le port des lunettes 3D sera obligatoire si vous voulez profiter du spectacle dans de bonnes conditions. Ne nous remerciez pas, c’est normal.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top