Los Angeles Clippers

Les Clippers reçoivent Phoenix cette nuit : fin de crise ou tremblement de terre prévu à Los Angeles ?

Clippers the rock

Six défaites de suite, faut mettre son casque.

Source image : YouTube

L’année 2017 a peut-être commencé avec des sourires dans la plupart des franchises de la Ligue, mais les Clippers ont certainement passé leur réveillon à tirer la gueule : avec 6 défaites de suite au compteur, le match de ce soir a une petite odeur de must-win…

Oui, on parle bien d’un duel entre Phoenix et Los Angeles, un 2 janvier, qui a une importance capitale pour les hommes de Doc Rivers. Car à l’heure actuelle, la crise est profonde dans l’effectif du coach, et la venue des Suns ne doit certainement pas être abordée comme une potentielle balade de santé. Le weekend a été particulièrement mouvementé pour DeAndre Jordan et ses potes, eux qui auraient aimé terminer 2016 sur une bonne note. Il y a eu la gifle imposée par les Rockets ce vendredi, avec un triple-double de James Harden et l’expulsion des Rivers en première mi-temps. Il y a ensuite eu un back-to-back hardcore chez le Thunder, Russell Westbrook passant lui aussi son TD… mais en moins de 20 minutes. Portes ouvertes chez les Clippers, vétérans qui se regardent sans prendre leurs responsabilités, la série de défaites a désormais atteint le chiffre six et le match de cette nuit à domicile pourrait bien faire définitivement chavirer le bateau californien. Car probablement sans Chris Paul, toujours blessé, ni Blake Griffin, dont l’opération au genou s’est bien déroulée, les soldats de Los Angeles vont devoir proposer une partition sérieuse de 48 minutes sous peine de voir un véritable tremblement de terre se dérouler sous leurs yeux. Pour une équipe dont les aspirations tournent autour de la fin-mai niveau basket, impossible de laisser l’hémorragie se prolonger, surtout face à la pire équipe de la Conférence Ouest et accessoirement voisin de division.

Quand on parle de pire, c’est forcément d’un point de vue numérique, et donc du bilan proposé par les troupes d’Earl Watson. Avec 10 victoires pour 24 défaites, seuls les Mavs font aussi cheum que les Suns, mais la bande à Nowitzki semble retrouver son basket ces derniers temps. Du côté de Phoenix, certaines soirées peuvent représenter des breaks oxygénés pour des fans en quête de progression, comme le dernier succès d’Eric Bledsoe et compagnie face aux Raptors, à domicile. Malheureusement pour le mini-tank, son équipe reste sur 5 défaites de suite à l’extérieur, et le déplacement de ce soir pourrait représenter un nouvel échec en déplacement. Sauf que pour un garçon comme Bledsoe, rejouer au Staples Center est un match particulier, lui qui a commencé avec DeAndre Jordan et compagnie. Si le meneur est bien aidé par un Devin Booker inspiré, les apports des rookies en sortie de banc et un secteur intérieur plus productif, son équipe pourrait profiter de la méforme adverse et ainsi s’offrir un beau succès on the road. Reste à voir si les Suns pourront proposer une meilleure partition que celle du 31 octobre dernier, lorsque les Clippers avaient remporté le premier des quatre duels avec leur rival de l’Arizona (116-98). Sur cette rencontre, les deux meilleurs joueurs de Los Angeles se nommaient… Blake Griffin et Chris Paul, tous deux absents cette nuit : il faudra en profiter !

Une franchise qui tremble en ce moment et a besoin de se rassurer à domicile, une autre qui veut créer la surprise en déplacement et n’a rien à perdre. Le Clippers – Suns de ce soir n’a peut-être pas un air aussi sexy que les autres rencontres de ce lundi, mais il faudra pourtant y jeter un coup d’oeil car les risques de tremblements de terre seront réels au Staples Center…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top