Equipes

Les vœux de TrashTalk pour 2017, franchise par franchise : maintenant y’a plus qu’à croiser les doigts

Voeux 2017

30 franchises, 30 vœux pour 2017. Un peu plus même, mais ça on vous laisse le découvrir.

Source : montage via bonnenannee-2017.com

C’est la tradition, le passage à la nouvelle année est en général accompagné de vœux plus ou moins réalisables. Alors on s’est prêtés au jeu, histoire de faire le point dans un an. Franchise par franchise, car il ne fallait oublier personne.

Dallas Mavericks

On commence par un truc tout con, on souhaite aux Mavs de gagner quelques matchs, au mois un sur deux. Car au complet cette équipe a de la gueule, un peu plus que le classement actuel de la franchise. Et on souhaite aussi à Dirk d’enchaîner en octobre prochain. Allez, stoplai.

Et puis tiens, on souhaite à Dorian Finney-Smith d’avoir enfin une vraie photo à côté de son nom sur le site officiel de la NBA. Parce que c’est la honte là.

Philadelphia Sixers

Alors eux on ne leur souhaite évidemment pas de gagner, puisque leur vœu le plus cher est de perdre. On leur souhaite donc de toutes nouvelles jantes pour leur master tank, des jantes en forme de Ben Simmons de préférence. Et on ne va surtout pas souhaiter que Joel Embiid reste en bonne santé, le gars risquerait de se blesser en nous lisant.

Et puis tiens, on souhaite aussi un peu de temps de jeu à Timothé Luwawu, il le mérite le gamin.

Phoenix Suns

Pas besoin ici de se creuser, on souhaite aux Suns une livraison de cerveau pour 2017. Marquese Chriss, Brandon Knight ou encore P.J. Tucker, trop de joueurs à Phoenix sentent le creux quand on toque sur leur crâne. Livraison directement à la salle, Earl Watson se chargera de l’installation.

Et puis tiens, on souhaite aussi tout plein de bombes du parking à Devin Booker, il est bien ce petit.

Brooklyn Nets

Que souhaiter d’autre aux Nets que… de la patience ? Bon, ça n’existe pas sous forme de paquet mais il en faudra pourtant beaucoup à une franchise qui n’a pas de tour de draft et dont le meilleur joueur est un pivot qui tourne à quatre rebonds de moyenne. Rude.

Et puis tiens, on souhaite à Jeremy Lin de se retaper vite. Parce que mine de rien le Jerem’, il fait la pluie et le beau temps à Brooklyn. Rude aussi ça.

Minnesota Timberwolves

On souhaite aux Wolves d’enfin faire exploser leur talent à la face du globe. De défendre dur, de réussir leurs troisièmes quart-temps et d’atteindre la barre mythique des trente victoires cette saison. Et on souhaite à Zach LaVine de réussir son 720 au Slam Dunk Contest.

Et puis tiens, on souhaite aussi aux Wolves de ne jamais retrouver la clé de la cave, celle où est enfermé Adreian Payne.

Miami Heat

On souhaite au Heat, déjà, de ne pas faire les cons avec Chris Bosh, mais le bail a l’air plutôt en bonne voie. On leur souhaite aussi une reconstruction saine malgré les défaites qui s’accumulent, et pourquoi pas un petit trade en février.

Et puis tiens, on leur souhaite que le public revienne. Car si, auparavant, les mecs partaient en plein milieu du dernier quart, désormais ils ne viennent même plus à la salle. Il paraît qu’ils vont à Orlando.

Los Angeles Lakers

On souhaite aux Lakers de mûrir, de grandir encore afin de continuer cette opération jeunesse si excitante à première vue. On leur souhaite d’ailleurs de garder Luke Walton. Longtemps. Lui aussi est tout jeune après tout.

Et puis tiens, on souhaite à Brandon Ingram de trouver la cantine, à Swaggy P de ne surtout pas retrouver son cerveau et à Larry Nance de tapisser sa chambre avec de nouveaux posters.

Orlando Magic

On souhaite au Magic de s’asseoir sur la Floride, pour rendre fou les petits bourgeois de Mayami. On leur souhaite aussi du spacing, parce qu’Aaron Gordon + Ibaka + Biyombo, pas sûr que ça fasse les Playoffs. Et on souhaite à Evan tout le bonheur du monde (et que quelqu’un lui tende la main).

Et puis tiens, on souhaite à Elfrid Payton de ne pas se prendre les veuchs dans la ficelle du panier, et on souhaite à Aaron Gordon un Slam Dunk Contest d’anthologie.

New Orleans Pelicans

On souhaite à Anthony Davis qu’il puisse compter sur ses coéquipiers, autre que Tim Frazier si possible. Et d’ailleurs on lui souhaite de marquer 70 points dans un match. Il en est capable le bougre. Car oui, Anthony Davis est un sacré bougre.

Et puis tiens, on souhaite de bonnes vacances à Jrue, sur une île avec Solomon. Deux jeux de mots en une phrase, soit deux fois plus que le nombre de sourcil de Tonio.

Detroit Pistons

On souhaite bien du courage à Stan Van Gundy. Leaders qui déçoivent, attitude qui questionne, les Pistons sont pour l’instant la grosse déception de la saison à l’Est. Faut que ça change, c’est tout ce qu’on leur souhaite.

Et puis tiens, on souhaite à Andre Drummond que ses briques envoyées par dizaines servent à construire un quartier pour les défavorisés de Detroit. Ce qui ferait une bonne occasion pour lui de servir à quelque chose.

Portland Trailblazers

On souhaite aux Blazers de trouver l’hypermarché Auchan le plus proche, de se diriger tout au fond du magasin entre le rayon poisson et la charcuterie trad’ avec deux ou trois caddies. Tenez c’est juste ici, deux paquets de défense et trois packs d’intensité, vous mettrez ça sur ma note. Ah oui, on souhaite aussi à Festus Ezeli de rejouer au basket en 2017 et à Damian Lillard de ne pas avoir besoin de payer pour faire le All-Star Game.

Et puis tiens, on souhaite tout simplement aux Blazers de faire les Playoffs. Parce que finir derrière les Nuggets et les Kings en 2017, c’est pas dar mais alors pas dar du tout.

Indiana Pacers

On souhaite aux Pacers de retrouver un Paul George en mode PGMVP. Celui qui nous fait kiffer depuis toutes ces années, pas celui qui ressemble au Paul Pierce de 2016. On leur souhaite aussi de retrouver un Monta Ellis en mode MIP. Celui qui nous fait kiffer depuis toutes ces années, pas celui qui ressemble au Dion Waiters 2016.

Et puis tiens, on souhaite à Kevin Seraphin d’être un jour en TT Monde, ou de dépasser le million de cœurs sur l’une de ses photos sur Insta. Comme ça on pourra dire qu’il a réussi sa saison.

Denver Nuggets

On souhaite aux Nuggets de trouver une bonne nounou. Jamal Murray, Manu Mudiay, Nikola Jokic, tous ces gars ont besoin d’être drivés personnellement afin que le talent ne soit pas gâché. Parce que pour l’instant c’est un peu le foutoir, mais alors dans deux ou trois ans, ouloulou messieurs dames.

Et puis tiens, on souhaite à Mike Malone d’arriver à aligner une foutue hiérarchie offensive dans son roster. Tu prends une feuille, un stylo, tu mets des numéros et des noms en face. C’est pas plus compliqué que ça, faut juste pas mettre Darrell Arthur.

Washington Wizards

On souhaite à John Wall de trouver de la constance parce que quand il joue vraiment lui… Puis on souhaite des minutes à Kelly Oubre, une santé à Bradley Beal et Ian Mahinmi, un styliste à Jason Smith et des Playoffs à Scott Brooks. Et on souhaite un vrai second unit à Marcin Gortat, enfin on lui souhaite surtout de pas se faire virer à force de l’ouvrir sur ses propres teammates.

Et puis tiens, on souhaite au duo Beal/Wall de devenir le meilleur backcourt de la Ligue. Faut juste que Damian Lillard, C.J. McCollum, Kyle Lowry, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Klay Thompson, Isaiah Thomas, Avery Bradley, Kyrie Irving, J.R. Smith, Chris Paul, J.J. Redick, Russell Westbrook et Victor Oladipo arrêtent le basket. C’est faisable frère.

Sacramento Kings

On souhaite aux Kings de faire les Playoffs. Tout simplement. Imaginez juste ce que pourrait donner DeMarcus Cousins face aux Warriors en avril. Sur toute une série. Oh lord…

Et puis tiens, on souhaite déjà à DMC de ne pas prendre plus de dix matchs de suspension cette saison, à Ty Lawson de ne pas retrouver la route du bistrot, à Matt Barnes de ne pas recroiser Derek Fisher, à Malachi Richardson de ne pas devenir Kevin Seraphin et à Rudy Gay de retrouver une franchise cet été.

Chicago Bulls

On souhaite que Dwyane Wade tienne jusqu’en avril, que Nikola Mirotic soit aussi bon en NBA que quand il joue face à la France. Et on souhaite aussi une belle année aux petits jeunes. Parce que Jerian Grant, Paul Zipser, Denzel Valentine et Bobby Portis, on dirait pas comme ça mais c’est de la frappe pour le futur.

Et puis tiens, on souhaite aussi à Fred Hoiberg de ne pas se faire étrangler par Rajon Rondo. Parce qu’il a l’air sous pression le petit.

Oklahoma City Thunder

On souhaite à Russell Westbrook de tenir sur le même rythme, parce que vivre une saison en triple-double de moyenne, faudrait quand même se rendre compte du délire. On lui souhaite d’ailleurs un trophée de MVP. On souhaite aussi à Jololo quelques minutes supplémentaires, il le mérite le garçon.

Et puis tiens, on souhaite qu’Alex Abrines change son look. Parce que ressembler à Maupassant en 2017, c’est un grand non.

Milwaukee Bucks

On souhaite que le duo Jabaris Antetoparker s’assoie encore un peu plus sur la Conférence Est, parce qu’on ne se rend pas bien compte de ce qu’ils nous préparent. On souhaite aussi un bon retour d’Angleterre à Khris Middleton, ça pourrait servir pour les Playoffs.

Et puis tiens, on souhaite que Miles Plumlee reverse 80% de son salaire à des œuvres caritatives. On n’a pas digéré là.

Memphis Grizzlies

On touche du bois et on souhaite aux Oursons de ne surtout pas vivre le même genre de dépression qu’en 2016, quand les infos du matin annonçaient chaque jour un nouveau blessé. On veut du grit and grind en Playoffs, mais pas avec Wade Baldwin IV en titulaire.

Et puis tiens, on souhaite que Vince Carter passe faire coucou au SDC en février, que JaMychal Green ne change surtout pas de prénom et que Marc Gasol continue de taper de la air guitar tous les soirs.

Atlanta Hawks

On souhaite tous pleins de tickets de parkings à Kyle Korver, tous pleins de code-barres à Paul Millsap, tous pleins de sourires à Dwight Howard et tous pleins de célébrations à Mike Muscala et Kent Bazemore. Et on souhaite à tout ce petit monde de ne pas se prendre un sweepy back-to-back-to-back face aux Cavs.

Et puis tiens, on souhaite à la Philips Arena de doubler son affluence. Pour atteindre la barre mythique des 150 spectateurs le même soir. Bruh.

Utah Jazz

On souhaite aux Jazzmen d’enfin retrouver les Playoffs, ce qui paraît plutôt bien parti. Pleins de petits plats en sauce pour Boris, pleins de crêpes pour Rudy, et un joli trophée de DPOY aussi.

Et puis tiens, on souhaite aussi à tout ce petit monde de trouver une solution pour être un peu plus swag. Parce que c’est incroyable d’être aussi bon mais de se trimballer quinze tronches de joueurs de départementale. Poke Joe Ingles surtout.

New York Knicks

On souhaite au Madison de retrouver enfin la folie des matchs de basket au mois d’avril, on souhaite à Kristaps Porzingis de croiser dans une ruelle sombre tous ceux qui l’ont hué un soir de Draft, on souhaite à Derrick Rose de bonnes réceptions et on souhaite à Melo d’accepter son rôle de numéro 2.

Et puis tiens, on souhaite un bon Euro à Joakim Noah, un titre de MVP à Kyle O’Quinn et un rôle dans Harry Potter pour Ron Baker.

Houston Rockets

On souhaite à ces cinglés de continuer à marquer 200 points tous les soirs, parce que c’est pratique quand on prend 180. Et on souhaite un trophée de MVP à James Harden, parce qu’il commence à le mériter.

Et puis tiens, on souhaite à Ramesse et ses potes de ne pas se faire sweeper face aux Spurs en demi-finale, on souhaite que Patrick Beverley ne blesse personne et on souhaite que les Rockets passent la barre des 60 tirs à trois-points tentés en un match. Pour vomir tous ensemble, en famille.

Boston Celtics

On souhaite une Finale de Conférence aux C’s, pour voir ce génie d’Isaiah Thomas le plus longtemps possible. Et on leur souhaitera que LeBron James ne soit pas trop vénère.

Et puis tiens, on souhaite que Kelly Olynyk se rende compte qu’il est moche, que Marcus Smart arrête de flopper et qu’Al Horford arrête de prendre moins de deux rebonds dans un match.

Los Angeles Clippers

On souhaite aux Clippers de passer un tour de Playoffs, ce qui équivaut pour eux à un titre. Et on leur souhaite surtout de conserver Chris Paul l’été prochain. Parce que si CP3 s’en va, Blake s’en va et re-bonjour l’époque Piatkowksi/Olowokandi.

Et puis tiens, on souhaite à Doc Rivers que Chris Paul soit MVP, que DeAndre Jordan soit DPOY et que Jamal Crawford soit 6th man of the year. Comme ça il arrêtera peut-être de nous les briser chaque année.

Charlotte Hornets

On souhaite à Lolotte de continuer sur ce joli rythme hivernal, on souhaite une saison pleine à Michael Kidd-Gilchrist, on lui souhaite d’ailleurs aussi de s’acheter une gestuelle de tir. On souhaite également un All-Star Game à Kembaba, même si ça commence à sentir le roussi.

Et puis tiens, on souhaite à Nico de poursuivre sur sa lancée, mais on lui souhaite surtout un fat Euro, histoire de fermer quelques clapets.

San Antonio Spurs

On souhaite aux Spurs de réussir à contester l’hégémonie des Cavs et des Warriors, on souhaite un trophée de MVP à Kawhi Leonard, parce qu’on aimerait le voir sourire.

Et puis tiens, on souhaite à Tony de continuer à mettre leur race aux petits jeunes, et on lui souhaite de ne pas trop s’emmerder en septembre quand les copains de l’EDF seront sur le pont. Pas d’album de rap mec, pas d’album de rap.

Toronto Raptors

On souhaite aux Raptors de confirmer et de retourner en Finales de Conf, on souhaite à Kyle DeRozan de continuer sur le même rythme et à Youssoupha de ne pas se faire de bobo.

Et puis tiens, on souhaite que Bruno Caboclo, Fred Van Vleet, Jakob Poeltl, Lucas Nogueira et Pascal Siakam deviennent les leaders de la franchise. Potentiel de swag illimité, on en a les yeux qui font des loopings.

Golden State Warriors

On souhaite évidemment aux Warriors de prendre leur revanche face aux Cavs. On leur souhaite donc de ne pas se faire dans la couche, mais on souhaite aussi un trophée de MVP à Kevin Durant, en guise de muselière à tous les haters. Et en parlant de muselière, on souhaite que Draymond Green en trouve une pas chère au marché. On souhaite aussi un match à 14 bombes pour Curry et un quadruple-double pour Zaza.

Et puis tiens, on souhaite aux Dubs de récupérer Karl-Anthony Towns ou Anthony Davis cet été, parce qu’en terme de talent on commence à être un peu juste dans la Baie.

Cleveland Cavaliers

On souhaite un back-to-back et un beau trophée de MVP à LeBron James, mais on souhaite qu’il laisse celui des Finales à Kyrie Irving. On souhaite que Richard Jefferson continue à jouer comme un mec de 23 ans, que Kevin Love continue de se prendre pour Stephen Curry et on souhaite aussi que les mecs laisseront un peu de suspens en Playoffs.

Et puis tiens, on souhaite plus que tout le retour en grâce de Gérard, avec un match à 50 points, des game winners en jouant bourré, des célébrations ultimes et un titre de champion pour pouvoir le voir parader torse-nu pendant quinze jours.

Mais on vous souhaite surtout une bonne année A VOUS, vous les copains, vous la famille, vous qui nous accompagnez chaque jour et chaque nuit dans nos divagations basketballistiques. On vous aime de ouf et on ne vous souhaite que le meilleur, que vous soyez fan des Warriors ou de Châteauroux. 2016 était vraiment pourri, genre vraiment, alors on rattrape le coup et cette année on s’éclate. Allez, encore une bonne année et surtout, prenez soin les uns des autres.

1 Comment

1 Comment

  1. astringues

    janvier 2, 2017 à 9:39 at 9:39

    “Et puis tiens, on souhaite au duo Beal/Wall de devenir le meilleur backcourt de la Ligue. Faut juste que Damian Lillard, C.J. McCollum, Kyle Lowry, DeMar DeRozan, Stephen Curry, Klay Thompson, Isaiah Thomas, Avery Bradley, Kyrie Irving, J.R. Smith, Chris Paul, J.J. Redick, Russell Westbrook et Victor Oladipo arrêtent le basket. C’est faisable frère.”

    Et Vavanne, alors ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top