Sixers

Nerlens Noel out six semaines de plus : insolite, les Sixers ont désormais plus de docteurs que de joueurs

Dr House, Nerlens Noel

Même lui a couiné en voyant les antécédents de la franchise.

Source : youtube

Vous connaissiez le Cook County et le Grey Sloan Memorial Hospital, ou encore le non moins célèbre Smoothie King Center, tous connus comme des haut-lieux de la médecine américaine. Bienvenus désormais au Wells Fargo Center, nouvelle place huppée si vous êtes un chirurgien ou un kiné désireux de percer.

Après l’épisode de Ben Simmons et de sa fracture au pied, celui de Jerryd Bayless et de sa blessure au poignet, après deux ans à attendre impatiemment les premiers pas de Joel Embiid et quelques semaines à se passer de Jahlil Okafor, c’est donc Nerlens Noel qui devra observer une période conséquente de six semaines de repos, l’hirsute pivot ayant senti une douleur au genou à l’occasion d’une visite qui devait servir à la base à checker… ses adducteurs. Petite opération prévue et repos obligatoire pour se retaper une nouvelle fois et c’est donc reparti pour un tour. Ah… ce front court Embiid / Noel / Okafor / Saric / Noel… tous ces questionnements autour de la manière pour les faire évoluer tous ensemble… Voilà un débat auquel nous n’aurons peut-être bien jamais besoin de réfléchir tant chacune des tours de Philly passe sur le billard ou dans les mains des docs tour à tour. Bien dommage lorsque l’on voit à quel point Dario Saric et plus encore Joel Embiid pourraient s’éclater DE OUF dès cette saison chez les grands, bien dommage aussi pour les fans des Sixers qui attendaient ce nouvel opus non pas comme celui du renouveau mais au moins comme une saison à prendre un peu de plaisir. Mais les rumeurs de trades autour de Jahlil Okafor et Nerlens Noel et les pépins physiques d’à peu près toute la population de Pennsylvanie vont donc commencer à fatiguer tout le monde avant même que la saison ne débute. Voilà en tout cas une péripétie de plus qui aura au moins le mérite de mettre de l’ordre dans les idées de Brett Brown puisque l’ancien assistant de Pop pourra attaquer la saison avec Okafor et Embiid au poste 5 et le duo Saric / Holmes pour se partager les minutes au poste 4, de quoi faire mine de rien, malgré un roster qui ressemble de plus en plus à un laboratoire à souris plutôt qu’à un groupe de joueurs NBA.

Thunder, Hawks, Hornets, Magic, Pacers, Jazz, Rockets, Wizards… le début de saison des Sixers ne sera pas de tout repos et si le record de nullité de la saison passé ne devrait pas être atteint, il faudra une fois de plus batailler pour ne pas être ridicule. Chacho, Jojo, Dario, Timo, à vous de jouer, mais surtout attention à vous, y’a un truc dans l’air par chez vous…


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top