Art

Le Jersey Kings Freestyle : DNA et Conceited rappent uniquement sur des maillots ?

Ils sont deux, viennent de New York, sont assez connus pour ceux qui écoutent un peu plus loin que les grands bacs de la FNAC des Halles et viennent de sortir un freestyle assez innovant : on dit bonjour à DNA et Conceited.

Si la tête du petit à droite vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous l’avez vu à la téloche, lors d’émissions bien ricaines comme Wild N Out ou autres. Si la tête du trapu à gauche vous dit quelque chose, c’est probablement parce que vous l’avez vu sur YouTube, en train de défoncer des MCs qui voulaient tester ses impros nocturnes. Tous deux venus de New York, DNA et Conceited se sont réunis pour apporter ce qu’il y a de mieux à Brooklyn et dans le Queens : de l’originalité, un swag indescriptible, et deux minutes de fresstyle uniques. Attention, on préfère prévenir, nos amis qui haïssent Shakespeare auront du mal à comprendre tout ce qui se dit dans la session ci-dessus, mais on vous a quand même ressorti quelques punchlines histoire de capter le délire global. Deux minutes, rien que sur des joueurs, donc en utilisant leurs maillots pour illustrer leurs propos ? C’est la prouesse du jour, en direct de la Grosse Pomme.

If you vanish like magic, he won’t know where his hoe is.

  • Magic, en pointant le maillot d’Orlando
  • Hoe is, se prononce comme Horace, d’où le numéro 54

We need the old chicken if you talkin to the family, it’ll take more than Nuggets just to get where they can be.

  • Nuggets en référence au maillot de Denver
  • Can be, se prononce comme Camby, d’où le numéro 23

But they soft, who here gon’ pull it ? Yet they showed up to arenas with zero bullets.

  • Arenas, qui veut dire aussi stades, en référence à Gilbert.
  • Zero bullets, comme le maillot de Washington et son numéro, référence à l’affaire des flingues.
Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top