Heat

Beno Udrih pourrait pécho un spot au Heat : aucune magouille là-dessous, et bleu et jaune font rouge

Beno Udrih

Nouvel épisode des “Affranchis à Miami”, sobrement intitulé “La promesse de Don Patoche”. Certains auraient préféré y voir apparaitre Dwyane Wade, mais le Parrain en avait apparemment assez de son acteur principal…

En plein cœur d’une période plus propice aux sélections nationales se préparant à en découdre à Rio, certaines franchises continuent dans l’ombre d’ajouter quelques pièces à leur roster 2016/17. C’est le cas du Heat de Miami, qui aurait ainsi proposé une place à Beno Udrih sur son banc. En souvenir du temps passé, mais surtout car il est fort probable que le vétéran slovène et Pat Riley se soient entendus il y a déjà quelques mois. Business, argent, promesses, succession d’un Top 10 meneurs, mafia et gomina, entrez tout de suite dans l’univers nébuleux de South Beach

Flashback. Nous sommes au mois de février et Beno Udrih doit se rendre à l’évidence. Ses douleurs au pied l’obligent à passer par la case chirurgie, la saison est donc finie pour lui. Sauf que, bon prince, l’international slovène va décider de rompre volontairement son contrat, un geste permettant alors au Heat d’économiser plus de 100 000 dollars de luxury tax et même de toucher presque trois millions de billets verts en bonus. On imagine donc tous alors ce bon vieux Pat Riley avoir convoqué Beno, lui promettant le gun sur la tempe et le cigare aux lèvres que si son joueur faisait un petit geste il lui en serait un jour reconnaissant. Difficile de dire non au John Abruzzi de Floride et le meneur gaucher était donc reparti des Everglades avec un pied opéré, un job en moins et pas de salaire.

Retour donc à ce mois de juillet et, ô surprise, le Heat de Miami annonce aujourd’hui avoir proposé à son ancien joueur d’intégrer son roster pour le minimum vétéran. Un arrangement entre gens de bonne famille ? Loin de nous l’idée de dénoncer mais le hasard fait pour le coup bien les choses. Le meneur de 34 ans qui valait encore la saison passée dans les 4 points et 2 passes pourrait donc servir de back-up officiel à son compatriote Goran Dragic, si Tyler Johnson voire Josh Richardson ne lui grillent pas trop de minutes à la mène. Et si toi, oui toi fan du Heat, n’en a pas encore assez, nous te rappelons que ton arrière titulaire n’est plus Dwyane Wade mais bien Dion Waiters. Amicalement, et bon vomi.

C’en est fini de notre épisode du jour des “Affranchis à Miami”, sobrement intitulé “La promesse de Don Patoche”. Certains auraient préféré y voir apparaitre Dwyane Wade, mais le Parrain en avait apparemment assez de son acteur principal…

Source texte : thescore.com

Source image : David Zalubowski/Associated Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top