Draft NBA

La Draft 2016, un Guide du Routard XXL : nouveau record avec 27 joueurs internationaux !

Draft

On a vu un record de Français sélectionnés, cela a notamment contribué à établir une nouvelle barre pour la NBA : celle du plus grand nombre d’internationaux choisis !

On avait déjà vu, de très près, que la France établissait un nouveau record à elle seule en voyant cinq joueurs choisis sur cette Draft, mais ce fût aussi la fête pour plein d’autres pays : près de la moitié des phénomènes nommés venaient d’ailleurs que les US !

France, Australie, Croatie, Bahamas, Canada, Autriche, Soudan, Lituanie, Grèce, Espagne, Turquie, Cameroun, Haïti, Mali, Serbie, Chine, Allemagne, Ghana, Ukraine et Belgique. Si la NBA n’est pas une sublime map représentant le monde entier, on ne sait pas quoi demander de plus ! Presque tous les continents ont eu droit à un représentant sur cette cuvée 2016, à des positions bien évidemment différentes, mais dans un thème unique sur la soirée : celle de l’internationalisation massive de la Ligue. On savait depuis longtemps que les prospects venus d’ailleurs intriguaient les scouts, on a d’ailleurs vu Kristaps Porzingis solidifier un peu plus le mythe du joueur inconnu des ricains mais qui explose sous leurs yeux, et ainsi les autres franchises se sont toutes mises au diapason : 15 des 30 premiers joueurs avec un bout du coeur venu d’ailleurs, 12 au second tour, pour un nouveau record de 27 phénomènes internationaux ! Bien évidemment, certains ont grandi, étudié et fait leurs gammes sur le sol américain, mais être polyglotte est devenu bien à la mode et cette Draft 2016 représente un beau point d’exclamation dans ce sens. Envie de voir qui vient d’où ? C’est parti.

  • Ben Simmons (Australie)
  • Dragan Bender (Croatie)
  • Buddy Hield (Bahamas)
  • Jamal Murray (Canada)
  • Jakob Poeltl (Autriche)
  • Thon Maker (Soudan)
  • Domantas Sabonis (Lituanie)
  • Georgios Papagiannis (Grèce)
  • Juan Hernangomez (Espagne)
  • Guerschon Yabusele (France)
  • Ante Zizic (Croatie)
  • Timothé Luwawu (France)
  • Furkan Korkmaz (Turquie)
  • Pascal Siakam (Cameroun)
  • Skal Labissiere (Haïti)

Et là, on ne vous parle que du premier tour ! Car lorsqu’on démarre le second, le rythme se poursuit avec d’autres pays qui se sont forcément réjouis.

  •  Ivica Zubac (Croatie)
  • Cheick Diallo (Mali)
  • Rade Zagorac (Serbie)
  • David Michineau (France)
  • Zhou Qi (Chine)
  • Isaia Cordinier (France)
  • Paul Zipser (Allemagne)
  • Ben Bentil (Ghana)
  • Joel Bolomboy (Ukraine)
  • Petr Cornelie (France)
  • Wang Zhelin (Chine)
  • Abdel Nader (Egypte)

Un magnifique mélange de passeports, qui continue à mettre la pression sur nos amis américains et poussera forcément la Ligue à devoir revoir certains événements assez connus. Vous voyez de quoi on parle ? Depuis plusieurs mois, la NBA cherche à redonner un vrai intérêt à son All-Star Game, plutôt que d’en faire une balade de santé pour multimillionnaires blasés. En voyant les plus jeunes adopter le format USA contre International lors du Rising Stars Challenge, on peut se douter que la formule se poursuivra et qu’un test pourra être envisagé chez les grands. Certainement pas pour maintenant, c’est évident, mais l’époque où drafter un Européen était considéré comme risqué est révolue et d’autres continents montrent aussi qu’ils ont du sacré matos dans leur stock : rien que Ben Simmons, numéro 1 de la Draft, nous vient d’Australie et voudra certainement représenter fièrement son pays.

Il n’est pas que beau notre basket, il est aussi mondial et devient de plus en plus varié en NBA. Si certains cas comme Anthony Bennett continueront à rendre les ricains sceptiques chaque année, d’autres tel Towns ou Porzingis montreront qu’un beau mélange peut aussi apporter quelque chose de neuf à la Ligue. On en redemander ? On en redemande.

Source image : Bleacher Report

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top