Draft NBA

Buddy Hield rejoint les Pelicans avec le 6ème choix : on lui souhaite déjà… de ne pas se blesser

Buddy Hield

Un gros sniper. Espérons juste qu’il soit solide car à NOLA les blessures sont plus fréquentes que les victoires.

On continue notre ballade dans ce premier tour de Draft avec le sixième pick et l’arrivée du sniper Buddy Hield en Louisiane. Pas de mono-sourcil pour l’ancien d’Oklahoma mais un sacré feu au cul derrière la ligne à trois points. Belle opération pour les Pels !

Au moment où le monde n’avait d’yeux que pour le départ de Serge Ibaka pour Disneyland, on se frottait par contre les mains à La Nouvelle Orleans. La raison de ce soudain sourire ? Le nom de Buddy Hield appelé sur l’estrade par Adam Silver. Un pur sniper qui tournait la saison passée à 25 points et surtout à 45% du parking avec les Sooners d’Oklahoma et qui vient donc rejoindre les rangs d’une franchise freinée la saison passée dans son élan et qui aspire sans doute beaucoup mieux que les trente victoires de 2015/16. Connue pour être un coin où les blessures se font malheureusement plus fréquentes que les victoires, la franchise de New Orleans peut en tout cas se réjouir d’acquérir cet obsédé du tir qui ne se fera pas prier pour allumer les mèches quand Anthony Davis sera trop bien défendu ou aveuglé par ses poils d’yeux.

Arrière shooteur d’1m95 pour 96 kilos qu’on compare parfois à Bradley Beal, C.J. McCollum ou J.J. Redick, Buddy Hield amènera en tout cas la petite étincelle qui fera, on l’espère pour eux, renaître la flamme dans les yeux des grabataires de NOLA. On lui souhaite juste de ne pas emprunter trop vite et trop souvent le chemin de l’infirmerie et de squatter davantage le parking que la salle de kiné. Et puis de toute façon cette dernière est blindée tous les jours.

Sur un poste occupé par Eric Gordon et Tyreke Evans, le petit Buddy a en tout cas une belle carte à jouer dans le bayou et on checkera avec intérêt ses grands débuts sous les ordres d’Alvin, Gentry et les Chipmunks. Il a une bonne petite tête de chouchou celui-là.

Source image : Mark D. Smith | USA TODAY Sports Images


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top