Draft NBA

Ben Simmons contre Brandon Ingram : duel de minots pour une première place pas vraiment désirée

Ben Simmons Brandon Ingram

L’un ira aux Sixers, l’autre aux Lakers. L’un ira dans un tank, l’autre dans le luxe hollywoodien.

La Lottery a rendu son verdict hier, et ce sont les Sixers qui ont récupéré le premier choix de la Draft 2016. Philadelphie était sur les rangs de Kris Dunn, mais ils ne gâcheront probablement pas leur premier choix pour un joueur annoncé entre la troisième et cinquième place.

Les Sixers ont donc le choix de prendre le joueur qu’ils désirent, mais cela se jouera vraisemblablement entre Ben Simmons et Brandon Ingram pour le premier choix. Ce sont deux joueurs qui n’ont vraisemblablement pas le poste idéal pour rejoindre la franchise de Pennsylvanie. A moins d’un tall ball sans précédent, Philly va devoir trouver du temps de jeu pour Saric, Embiid, Okafor, Noel et donc Ingram ou Simmons : 5 joueurs pour 3 places dans le frontcourt des Sixers. Cela fait peu, et surtout ils ne pourront pas jouer avec toutes leurs forces en même temps. Il n’y a pas vraiment de meilleur choix pour eux, ils ont besoin de tant de choses, dont la créativité de Simmons et le scoring extérieur de Ingram. Ce n’est pas un tireur d’élite, mais il reste peut-être la meilleure option. Il permettrait d’écarter un jeu des Sixers pour l’instant concentré à l’intérieur.

Celui qui ne sera pas choisi par Philadelphie sera certainement pris en deuxième, mais les Lakers ont laissé planer le doute sur leur choix de Draft. Ils pourraient trouver preneur pour ce deuxième pick afin de récupérer quelqu’un de plus expérimenté en échange. En attendant les rumeurs de trade, s’ils gardent le tour de Draft, Simmons parait être un meilleur fit. Il pourrait aider dans la distribution du jeu et formerait une paire d’intérieurs à la fois small ball et puissante avec Julius Randle. Ce sont des rebondeurs acharnés et deux spécialistes du coast-to-coast. Il y aurait presque de quoi faire revenir le showtime à L.A.

Pour vous faire une idée, voici une petite compil’ de ce dont sont capables les deux probables futurs majors de leur promotion qui devraient atterrir aux Sixers et à L.A. Bizarrement, le first pick n’a jamais aussi peu été désiré par les universitaires…

Les highlights de Ben Simmons

Les highlights de Brandon Ingram

Source image : USA Today

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top