Wikipédiatre

NBA Draft 2015 : who’s gonna run this Karl-Anthony Towns ?

Wikipediatre draft 2015

Dernier événement de la saison, la Draft méritait bien une explication. À la sauce TrashTalk.

TrashTalk Service Announcement : cet article n’a d’autre but que de vous dresser le portrait d’un joueur, d’une franchise ou de tout autre acteur de la NBA en jouant sur les mots pour vous divertir, en visant un contenu ludique. La lourdeur des blagues composant cette rubrique n’ayant d’égal que la légèreté avec laquelle nous vous conseillons de la lire, nous vous remercions de votre grande mansuétude.

Aujourd’hui, c’est à New York que nous sommes, quelques mois après notre virée épique, écœurante aux côtés de “Gérard” lors du All-Star Weekend. Promis, cette fois-ci on se tient à carreaux, quoiqu’on reste très flexible sur les opportunités qui se présenteront à nous. Un peu comme les franchises qui seront là pour la grande foire de la Draft. L’occasion pour nous de faire un tour des prospects à quelques heures l’événement.

Comme à toute kermesse, certains repartiront avec le gros lot pendant que d’autres se feront arnaquer tels des joueurs de bonneteau cherchant dans quel gobelet est le haricot, ou dans quelles mains se trouve le ballon. Pourtant c’est facile, à New York il est toujours entre les paluches de Melo, ce qui est vite un drame pour le triangle rêvé par Phil Jackson, même si Anthony est loin d’avoir les mains carrées dans une équipe qui tourne un peu en rond. Mais ce soir, avec le quatrième choix sur le marché du prospect, les Knicks peuvent se refaire, ou repasser. Ça ne fait pas un pli, ils doivent bouger pour redevenir compétitifs.

C’est donc au Barclay’s Center de Brooklyn, où tout n’est pas très Nets, que Gar Forman attend que je le rejoigne. Devant mon retard, il Queens un peu, mais je ne Bronx pas. En effet, pour vivre cette Draft de façon plus calme, j’ai misé sur l’attraction course à la vachette des Bulls qui contrairement à ce que son nom indique ne court après rien. Les bêtes font un peu de bruit puisque leurs cloches Paxson lorsqu’elles boivent leur Thibodeau dans l’abreuvoir. De quoi me rendre chafouin.

wikipediatre draft 2015

Les prospects sont en chemin pour la Draft 2015 au Barclay’s Center

Laissons donc le foin aux bovidés et concentrons nous sur les chats, sauvages pour la plupart, qui sont présents à la foire. Pour eux, Calipari c’est fini. Si Trey, un peu sot, l’y laisse volontiers derrière lui, il faut sauver Willie Cauley-Stein. En effet, les Kings seraient sur le coup pour le recruter et il se retrouverait aux côtés d’un génie – ein Stein en Allemand – le talentueux mais caractériel DeMarcus Cousins. E=DMC² en Californie. Devin qui déprime à cette idée ? Pas Booker qui lui est souvent annoncé sous le soleil de Miami/mi-ennemi avec D-Wade en conflit avec le Heat. La fin de la Gabrielle Union entre le franchise player et Pat Riley ?

Pendant ce temps-là, Karl-Anthony Towns n’attend plus que l’officialisation de sa signature à Minneapolis. Il faut dire que Minny sauta sur l’occasion de récupérer un joueur de premier choix pour sa raquette qui fait de la Payne. Fini donc les coups de Flip pour les fans des Loups qui dansent déjà de joie en imaginant l’arrivée de Karl-Anthony. Il faut dire que quand Towns arrive en ville, ça fait rire les passants. Certains envisagent même un trade qui permettrait à la franchise de signer Kevon Looney, ce qui permettrait à Gorgui Pig d’être dans son environnement des Looney Towns. Bugs Bennett apprécierait, mais il est en vent(r)e sur le stand de Saunders.

wikipediatre Draft 2015

Taz Gibson attend les Looney Towns

Au cas fort peu probable où le boss des Wolves jetterait finalement son dévolu sur la Jamaïque, Jah- l’île, nombreux seront ceux qui l’accuseront d’avoir fumé. Enfin jusqu’à ce que vienne le tour de Sam Hinkie. Le 45 tours d’ailleurs, avec son fameux hit Oops I did It Again. 2013 : Noel après l’heure à cause d’une absence d’un an pour blessure. 2014 : le Cameroun n’est pas en forme et Joel Embiid squatte à son tour l’infirmerie. Saric également de prendre un peu de temps avant de voir Dario aux Sixers puisqu’il prévoit de rester au moins un an en Europe. Threepick pour le GM. Une quatrième fois consécutive serait trop, Philly et pas sûr que le plan continue à être clair, Hinkie se queda la clara comme disait Nathalie Cardone. Ou que le projet cartonne, même si Che tout ce qu’on souhaite aux fans des 76ers. Dans ce cadre, D’Angelo peut-il être le Black Messiah de la Cité de l’Amour fraternel ? Ce qui est sûr, c’est que le meneur Russell de talents appréciables pour une franchise en difficulté et en manque d’âme sur le terrain. The Soul of D’Angelo serait alors la bienvenue pour changer tout cela, à moins qu’un rite Voodoo ne lui porte la poisse à lui aussi après les absences de Noel et Embiid.

wikipediatre draft 2015

Avec le 3ème choix, les Sixers prennent D’Angelo Russell et l’échangent contre le premier tour des Knicks de 2016, 3 mars et 1 kilo de cacahuètes.

Jaiteh sur le point de me rendre à l’enclos des Français, mais Mam-heureusement celui-ci a été remplacé par un stand européen. Il faut dire que Timothée Luwawu, Chassang un meilleur spot à l’avenir, a préféré reprendre son Kaba et retirer son nom de la Draft. Il p’Harley d’être sûr d’être pris au premier tour, ce qui est loin d’être le cas cette saison. Inglis-sait dangereusement vers le second round et les contrats non garantis Hezonja donc qu’il valait mieux attendre. Ce n’est pas le cas de Porzingis : Lituanien à perdre, tu peux être le steal de la cuvée Kristaps un gros temps de jeu d’entrée.

Ce n’est qu’un échantillon de ce qui nous attend ce soir, et j’ai de la Cameron Payne à ne pas citer tous les prospects, en sachant que certains seront très prisés comme Emmanuel Mudiay ou Frank Kaminsky qui devant leurs contrats se demanderont Wisconsin voir où est-ce qu’on Chine. Mais vous verrez tout cela en direct avec la Team TrashTalk cette nuit.

Source image : Anto Hollywotion pour TrashTalk

Les visiteurs ont tapé :

2 Commentaires

2 Comments

  1. WarriorsBlackKid #P

    25 juin 2015 à 19 h 44 min at 19 h 44 min

    Le meilleur de la saison ! :)

  2. Greg Odezenne

    25 juin 2015 à 22 h 39 min at 22 h 39 min

    Mon cerveau vient d’imploser

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top