Wikipédiatre

NBA Draft 2016 : mais de qui se mock t-on ?

Wikipediatre Draft 2016

TrashTalk Service Announcement : cet article n’a d’autre but que de vous dresser le portrait d’un joueur, d’une franchise ou de tout autre acteur de la NBA en jouant sur les mots pour vous divertir, en visant un contenu ludique. La lourdeur des blagues composant cette rubrique n’ayant d’égal que la légèreté avec laquelle nous vous conseillons de la lire, nous vous remercions de votre grande mansuétude.

En ce 23 juin, tous fumés par Larry Sanders et surtout sans reproche, la Draft 2016 va se dérouler au Charles Barkley Center. C’est comme l’enceinte des Nets, mais en plus gros encore, les rêves de grandeurs, ou plutôt de glandeur quand on voit l’activité de Brook Lopez au rebond de Mikhail Prokhorov étant sans limite.

Malheureusement, ce n’est pas très R(é)ussie jusqu’à présent tant Brook couine ou Brook coule face à des pigeons. Bref, son projet Poutine un peu et la franchise va à vau-l’eau, ou à vau-dka. Mais revenons-en à nos “wookiees” comme dirait George Eddy de Nantes, ne protestant pas contre l’arrivée de nouvelles têtes, bien au contraire puisqu’il s’écrie “Kashyyyk, Kashyyyk, Kashyyyk”. Mais bon, il semblerait qu’il n’y aura guère des étoiles dans cette promo.

C’est donc en ce cinquième jour du mois de messidor le citadin, dans la rue crie victoire, même si les chats ne sont pas rois ce jour qui est celui du mulet dans le calendrier républicain, ne nous y Trumpons pas. Faisons plutôt, le chien de Mickey, lui même pote de Donald, place à Adam Silver, s’Hillary à cette blague, pour effectuer cet exercice annuel mais pas à Noël et ainsi faire l’appel et la pioche des prospects qui attendent d’entendre leur nom ou leur non pour ceux qui seront recalés ou re-cabot pour ceux qui viennent accompagnés de leur chien. Comme Mickey justement. Honneur aux Sixers donc – pour peu qu’il leur en reste – qui ouvrent le bal, le bal masqué ohé ohé. Avec le premier choix de la Draft deux mille seize, cent soixante quatre pour les fans de bière, les Sixers filent à Delphie, ou aux Lakers, Ingram d’espoir en laissant philly l’ailier de Duke, un sacré éleveur de poulet et de dinde. Y ‘a pas à dire, la franchise chie dans la colle, angelo. Mais bon, j’ai ri quand même devant cette sélection de Simmons sans Garfunkel, laissant le son du silence envahir le Barclays Center suivant cette annonce. Aussie bon soit-il, Ben cimente un mur avec un shoot discutable.

Profitant de cette erreur, la Cité Dessanges espère s’offrir une nouvelle coupe de champion prochainement en accueillant donc Brandon Ingram. Chez les Celtics, Ainge danny les rumeurs qui annoncent que Boston souhait trader son pick en misant sur Dragan Bender, malgré les critiques acerbes sur le volume Rakitic du joueur qui doit Croate musculairement. Mais s’il ne progresse pas rapidement, Stevens pourrait demander à le brader contre n’importe quel autre joueur, pas forcément un mec très-f(l)ort. Irish certainement de faire des déçus, ou de se faire dessus, tout dépend du point de vue.

Mais ne nous voilons pas la face, ni la fesse pour les obsédés ou encore la fosse pour les sceptiques, notre intérêt portera surtout sur les Français. Donc sur les Français, pas sur tout. Enfin vous me suivez. Parce que ça serait de Yabu-si-les Frenchies n’étaient pas sélectionnés, les Guerschon se présentant possédant un talent certain, soit environ 6000 drachmes. Tant que ce n’est pas 6000 drames. Ils seront 4 présents sur les 8 inscrits à l’origine, Lessort étant Jaiteh pour Luc Loubaki Kaba les qualités ou suffisamment de Bouteille pour aller au bout, Mam si le joueur d’Orléans aura Luc-asion de re-tenter sa chance. Sinon, Timothé, tu l’as vu ? Et Cornelie, premier tour ? Petr bien que oui, Petr bien que non.

Puis il y aura aussi ceux qui restent sur le carreau, chez les franchises comme les Rockets. Ça Maker, mais Hous-Thon avait un sole favori qui allait au poil avec la moustache de Mike D’Antoni et la Barbe de James Harden, mais Daryl a décidé qu’il Morey avec ses idées mais sans ses picks. Il faut dire que depuis le trade de l’an dernier, il se sent un peu comme un pour Lawson cowboy que tout le monde Ty. Ce n’est qu’un juste retour de flamme, ou backdraft pour nos amis américains.

Source : Anto Hollywotion pour TrashTalk


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top