Draft NBA

Le workout de Myles Turner : encore une tige formée au Texas et qui adore tirer…

Myles Turner

Myles Turner est arrivé à l’université de Texas avec une hype phénoménale, mais il devra se faire un vrai nom en NBA après une année moyenne chez les jeunes.

Loin de nous l’envie de forcément comparer le jeune phénomène à LaMarcus Aldridge et Kevin Durant, mais il faut avouer que dans cette belle université…

… quelle que soit ta taille, tu ferais mieux d’apprendre à bien tirer ! Hormis Tristan Thompson, on n’a retrouvé que des allumés du poignet sur ces dernières années, entre Boobie Gibson, Jordan Hamilton et Mo Evans. Du coup, arrivé dans la région de George Bush avec une hype énorme derrière lui, Myles a dû vite perfectionner son tir et c’est ainsi que la NBA s’apprête à accueillir un nouveau profil des plus intrigants. En effet, avec son amour pour le jeu à mi-distance, des qualités de rebondeur honnêtes et une belle capacité à défendre son arceau, Turner représente un énorme point d’interrogation de plus de 210 centimètres. Le faire jouer pivot, oui, mais dans une attaque obligatoirement rapide ? C’est une des nombreuses questions qui entoure son dossier, comme le fait d’avoir participé au Hoop Summit et au McDonald’s All-American Game par le passé sans avoir pu confirmer lors des mois suivants. Pour le moment annoncé dans l’Arizona afin d’aider Alex Len et compagnie, le natif de Bedford sera très content si les prédictions se réalisent : à Phoenix, on n’aime pas trop les intérieurs qui s’emmerdent balle au poste. Tu prends, tu tires, sinon tu roules et tu tomar.

Source image : YouTube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top