La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 28 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

TrashTalk Award 28

TrashTalk créée son propre trophée de la plus grande gueule, et on vous retrouvera de façon hebdomadaire afin de vous donner la parole.

Les finales de Conférence pointent le bout de leur nez – déjà – et le rythme ne ralentit pas. Les gueules toujours grandes ouvertes, les protagonistes sont principalement cette semaine les acteurs encore en vie dans ces Playoffs impitoyables. Wizards, Cavs et Clippers, quelle équipe verra un des siens gagner le TrashTalk Award cette semaine ? Comme d’habitude, vous avez la réponse. 

Le vainqueur de la semaine passée : Austin Rivers

Austin Rivers

Finalement, c’est Austin Rivers qui a le mieux satisfait votre appétit de TrashTalk la semaine passée. Quoi de mieux qu’une imitation du meilleur joueur de l’équipe opposée quand on sort une telle performance ? Pas grand chose. Tony Allen, ses prouesses défensives et sa gueule grande ouverte n’ont rien pu y faire. Retrouvez l’édition de la semaine passée en cliquant ici.

Candidat n°1 : Paul Pierce, son tir victorieux et la Xbox de Dennis Schroder

Paul Pierce

Déjà vainqueur il y a deux semaines, Paulo ne semble jamais rassasié. Lors du match 3 entre les Hawks et les Wizards, “The Truth” a fait ce qu’il a pris l’habitude de faire depuis le début de sa carrière : rentrer un shoot décisif, le genre qu’on a du mal à tenter sans avoir des big balls. Forcément, ça n’a pas été du goût de tout le monde et en particulier de Dennis Schroder, qui a du se sentir pousser des ailes en voulant tacler le vétéran des Wizards :

C’est un tir chanceux et nous avons perdu le match.»

Il a beau être sophomore, rookie mistake. Jamais, ne jamais énerver Paul Pierce, à moins d’avoir une répartie digne de Marshall Mathers. Car une fois dans le collimateur de la vérité, on du mal à en sortir :

Bien sûr que Schroder va dire que je suis chanceux, il est probablement trop jeune pour avoir vu mes 17 dernières saisons “chanceuses”.

Il est un peu jeune… Il doit probablement rater ce genre de tir quand il me prend sur NBA2K.”

Depuis, on n’a plus entendu Denis Schroder se plaindre de quoi que ce soit. Logique, nous direz-vous. En attendant, Paul Pierce a voulu continuer son show et s’est un peu foiré. Après avoir annoncé “Game” sur ce fameux shoot et l’avoir réussi, l’ancien Celtic a voulu récidivé lors du match 5 et a carrément gueulé “Series” sur ce qu’il pensait être le tir qui allait conclure la partie. Manque de bol, la vérité était plutôt dans le camp d’Al Horford ce soir là. Il n’empêche : pour l’ensemble de son oeuvre cette semaine, impossible de se passer de P-Double.

Candidat n°2 : J.R. Smith aurait l’alcool rancunier ?

j.r. smith

Avec son pote Iman Shumpert, J.R. Smith a commencé la saison dans le caniveau, aux Knicks plus précisément. Déjà bien dans la mouise au bout de quelques semaines de compétition, le Zen Master décide de se séparer des deux extérieurs et à l’époque, difficile de trouver quelque chose à redire. Et puis finalement, les deux hommes vont se muer en supporting cast plutôt intéressant pour LeBron James. Il faut dire que les distractions sont plutôt minces dans l’Ohio et que Gérard a plus de temps pour se concentrer sur le basket.

Leur dévouement va être tel que cette semaine, les Cavaliers ont sorti les Bulls sans Kevin Love et avec un Kyrie Irving diminué. Alors certes, on n’oublie pas Dellavedova et Mozgov, mais il n’empêche : Gerard et Iman ont été tout simplement parfaits dans leurs rôles. Du coup, J.R. Smith s’en est sûrement mis une bonne, jeudi soir. Et il a voulu rendre hommage à son ancien employeur en postant une belle photo de lui et son pote sur Instagram avec la petite phrase qui va bien pour accompagner :

JR Smith Instagram

Candidat n°3 : Iman Shumpert, justement, chaud pour une bonne vieille baston de rue “old school”

Iman Shumpert

L’autre “trésor” de Cleveland a eu également envie d’ouvrir sa gueule cette semaine. Pas contre son ancien employeur, mais contre un adversaire. Il faut dire que le coup de la corde à linge administré par Nikola Mirotic à Iman Shumpert aka “la plus belle coupe de cheveux de l’Ohio” n’était pas vraiment sympa.

Du coup, le bonhomme était chaud pour régler ça en un contre un bande contre bande, la nuit-même, sur le parking de Walmart.

Ce mec devrait se calmer. Je suis d’ici. J’ai ma famille ici, et tout. Il veut s’en sortir entier, non? » Iman Shumpert

Candidat n°4 : Tristan Thompson, Jooks et les petits surnoms affectueux

Tristan Thompson<br />Source : northpolehoops.com

Lorsqu’on a appris que les Bulls rencontraient les Cavaliers en demies finales de conférence, les vidéos où Joakim Noah traitait LeBron James de petit chat étaient ressorties des placards. C’est peut-être la vision de celles-ci qui ont un peu énervé Tristan Thompson. Et comme un enfant d’école primaire, l’intérieur de Cleveland a voulu rendre la pareille au pivot des Bulls en mode “c’est celui qui dit qui est”.

Bon, c’est dans le dos et on est pas certain que Joakim entende quoi que ce soit. Si l’intention est valable, on a envie d’encourager le Canadien à travailler ses gammes s’il veut gagner quelques nominations au TrashTalk Award la saison prochaine.

Candidat n°5 : Matt Barnes n’a jamais peur de rien, surtout pas de Dwight Howard

Matt Barnes

Alors que le match 7 aura lieu ce dimanche, Matt Barnes a eu quelques différents avec la star adverse. Enfin, comme d’habitude quoi. Et si on peut aisément détester cette grande gueule, il n’empêche : il fait quand même vachement bien son boulot. Comme ce magnifique exemple de trash talk après un flop de Chris Paul. On ne sait pas ce qu’il a dit au pivot des Rockets (en même temps, il y a du dossier entre ses relations épistolaires avec des lycéennes ou les accusations plus graves qu’il avait subi en début d’année) mais il a bien réussi à lui faire péter un plomb.

Résultat ? Ferme-la, prends ta technique et repose toi un petit peu. Le match 7 de ce soir risque juste de sentir le sang. On a hâte. Et vous ?

Voilà, c’est fini pour cette semaine et comme d’habitude, vous avez jusqu’au week-end prochain pour départager ces  5 candidats et offrir à votre préféré le trophée TrashTalk de la semaine !

 

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top