Rookie Rankings

Rookie Rankings – Semaine 3 : Parker monte en puissance, McDermott petit nouveau

Prêt pour le Rookie Rankings ? Chaque samedi, retrouvez le classement made in TrashTalk des dix meilleurs rookies de la semaine.

Le Rookie Rankings est de retour ! On nous a promis une cuvée 2014 d’exception, qui pourrait même venir concurrencer celles de 1984, 1996 et autre 2003. Alors, les jeunes pousses de cette saison peuvent-ils vraiment marcher sur les pas de leurs ainés ? C’est ce que nous verrons tout au long de l’année, avec chaque semaine un classement des 10 meilleurs rookies. Le rendez-vous est déjà pris pour samedi prochain, avec un nouveau classement made in TrashTalk !

                                            Place Joueur Commentaire

1
(+1)

Jabari Parker

Jabari Parker

Une excellente semaine de la part de Jabari avec presque 16 points de moyenne, et 3 victoires en 4 matches pour les Bucks. On retiendra notamment sa performance de choix contre Brooklyn, avec 23 points à 8/13 aux shoots, accompagnés de 7 rebonds. Parker continue de monter en régime et les daims aussi, puisqu’ils affichent aujourd’hui un bilan de 7 victoires pour 6 défaites. De plus, l’ensemble de la ligne de stats de Jabari Paker est en hausse. De quoi placer le joueur sorti de l’Université de Duke à la première place du classement. Continue comme ça mon grand !
Statistiques : 12 points, 5.7 rebonds, 1,2 passes et 1.2 interceptions à 45.8% au tir dont 26.7% de loin.

2
(-1)

Andrew WigginsAndrew Wiggins

Après deux semaines au sommet de notre Rookie Rankings, Andrew finit par chuter d’une place.  Et c’est tout à fait normal à la vue de sa petite semaine. En effet, alors que certains rookies sont montés en puissance, Wiggins est quant à lui resté au même niveau. On en attend bien sûr beaucoup plus d’un numéro un de draft, la sanction est donc immédiate. Alors attention Andrew, parce que ça pousse derrière !

Statistiques : 11 points, 3.4 rebonds, 0.7 passe et 1 interception à 43% au tir dont 50% de loin.

3
(-)

Bojan BogdanovicBojan Bogdanovic

Après son énorme progression au classement la semaine dernière, Bogdanovic confirme son bon état de forme. Mais gros coup de gueule tout de même au niveau de la régularité du gaillard, cette semaine en est d’ailleurs le parfait exemple. Les Nets ont joué 4 matches, deux à domicile et deux à l’extérieur. Résultat ? 0 point sur les rencontres jouées loin de Brooklyn, contre 19 et 22 unités lors des deux matches joués au Barclays Center
Statistiques : 10.6 points, 2.8 rebonds, 0.9 passe et 0.6 interception à 44.8% au tir dont 36.5% de loin.

4
(+1)

Kostas PapanikolaouKostas Papanikolaou

Même si Houston a connu un petit coup de mou cette semaine – ils ont tout de même perdu contre les Lakers on vous le rappelle -, Papanikolaou continu de montrer de belles choses. Des stats en légère progression et un meilleur pourcentage de réussite aux tirs, malgré un temps de jeu moyen. Il aura d’ailleurs suffit de l’absence de Dwight Howard face aux Lakers mercredi, pour que Kostas profite d’un temps de jeu plus élevé. L’occasion pour lui de finir le match avec 19 points – à 6 sur 10 aux shoots dont 4/7 à trois points – et 6 rebonds.  De bon augure pour la suite.

Statistiques : 6.1 points, 4.3 rebonds, 2.9 passes et 1 interception à 33.8% au tir dont 32.7% de loin.

5
(-1)

Elfrid Payton

Elfrid Payton

Comme la semaine dernière, Payton perd une place au classement. Toujours meilleur passeur chez les rookies, Elfrid semble tout de même légèrement en manque de confiance. En atteste ses mauvaises performances quand il ne reste pas assez sur le parquet. Avec moins de 15 minutes de temps de jeu en moyenne sur les trois premiers matches de la semaine, Payton s’est en revanche vu attribuer 26 minutes face à Charlotte vendredi. Il en profitera pour finir à 16 points – à 7 sur 11 aux shoots – et 5 assists. Elfrid manque encore un peu d’agressivité en attaque, mais montre de belles choses.
Statistiques : 6.3 points, 3.4 rebonds, 5.1 passes et 1.1 interceptions à 36% au tir dont 25% de loin.

6
(-)

Nerlens Noel

Nerlens Noel

Nerlens reste au sixième spot de notre classement hebdomadaire, malgré des stats en très légère baisse cette semaine. Le produit sorti de Kentucky montre de belles choses en défense et de bonnes performances aux rebonds notamment. On ne peut pas lui en demander beaucoup plus de toute façon, le pauvre joue quand même à Philadelphie. Les Sixers en prennent tellement plein la gueule, qu’on a presque de la peine pour lui. Et malheureusement, la saison est loin d’être finie…

Statistiques : 6.6 points, 6 rebonds, 1.8 passes et 1.4 interceptions à 42.3% au tir dont 0% de loin.

7
(+3)

Nikola Mirotic

Nikola Mirotic

Trois places de gagnées pour Nikola, qui a vraiment montré de belles choses ce semaine. Jusqu’ici, il devait se contenter d’un petit temps de jeu, et faisait son taf sans se plaindre. Mais avec l’absence de Pau Gasol, Mirotic a vu son temps de jeu grimper en flèche. Ainsi, avec plus de 20 minutes passées en moyenne sur le parquet durant les 3 dernières rencontres de la semaine, le joueur en a profité pour placer près de 14 points et 7.5 rebonds de moyenne, le tout à 50% aux shoots. Il a d’ailleurs réussi un nouveau record en carrière face à Portland, avec 24 points et 11 rebonds. Pas mal !
Statistiques : 5.6 points, 3.8 rebonds, 0.8 passe et 0.2 interception à 41.8% au tir dont 39.3% de loin.

8
(-)

KJ McDaniels

KJ McDaniels

Pareil que pour son collègue à la coupe de cheveux improbable, on a un peu de la peine pour KJ, qui doit passer sa première année chez les pros dans un roster qui aurait tout juste sa place en D-League en temps normal. Heureusement pour McDaniels, on ne base pas uniquement notre classement sur les résultats de l’équipe. Parce qu’avec un bilan de 12 défaites et toujours aucune victoire, KJ ne serait évidemment pas présent… Mais individuellement, le joueur sorti de l’Université de Clemson continue de montrer des choses intéressantes. De bonnes capacités physiques, des pourcentages aux tirs plus que corrects et une bonne défense sur l’homme, tout n’est pas à jeter, loin de là.

Statistiques : 9.2 points, 2.7 rebonds, 0.8 passe et 0.8 interception à 46% au tir dont 37.1% de loin.

9
(-)

Dante Exum

Dante Exum

Des performances assez moyennes cette semaine pour Exum. Toujours barré par Trey Burke et Alec Burks, le jeune meneur Australien de 19 ans a du mal à mettre en avant tout le potentiel qu’on lui connaît. Mais son talent est indéniable, en atteste ses 9 points – à 3/5 aux tirs -, 5 passes et 0 balle perdue en 15 minutes passées sur le parquet, dans la victoire du Utah face à Oklahoma City mardi. On notera également la légère progression aux shoots du joueur cette semaine, notamment à trois points.

Statistiques : 5.5 points, 1.7 rebonds, 2.8 passes et 0.5 interception à 41.7% au tir dont 33.3% de loin.

10
(-)

Doug McDermott

Doug McDermott

Un petit nouveau fait son entrée dans le Rookie Rankings. Il était au pied de notre classement la semaine passée, et profite de la blessure d’Aaron Gordon pour faire officiellement son entrée. Il a eu du mal à s’affirmer dans la rotation des Bulls depuis le début de la saison, mais se montre intéressant une fois sur le parquet. Il a notamment fini son dernier match face à Portland avec  7 rebonds, soit autant de prises que Noah et Gibson combinés… Le joueur sorti tout droit de l’Université de Creighton a encore un peu de mal à trouver la mire de loin, mais ses dernières performances sont encourageantes. Il va tout de même falloir batailler dur pour rester dans notre classement, parce que la concurrence est rude !

Statistiques : 4.2 points, 1.9 rebonds, 0.2 passe et 0.2 interception à 44.9% au tir dont 24% de loin.

1 Comment

1 Comment

  1. adrien

    25 novembre 2014 à 22 h 23 min at 22 h 23 min

    Vous devriez mettre le nb de minutes joué par match car on comprendrait mieux l’apport du rookie car si un Jabari Parker met 12 points en 28 min et que un doug mcdermott met 4 points en 10 min bref merci

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top