Equipes

Le calendrier du Orlando Magic 2018-19 : dates majeures, grands matchs, c’est par ici !

Aaron Gordon
Source image : YouTube

Il est prêt, il est officiel : le calendrier 2018-19 du Orlando Magic est enfin tombé ! Pour ne rien louper du programme qui attend les fans et les joueurs en NBA cette saison, voici l’analyse complète des matchs à venir.

Mais que vont nous réserver Evan Fournier et ses potes cette saison ? Avec Steve Clifford aux commandes et un effectif en cours de remaniement sous les ordres de John Hammond, le Magic a un an pour dessiner sa route et ensuite marcher sur celle-ci. Il faudra donc constamment garder cette notion en tête, jusqu’en février : un transfert peut tomber sans qu’on s’y attende forcément. Calmes sur le marché de cet été, les décisionnaires d’Orlando vont aborder la saison plutôt sereinement pour commencer, mais que se passera-t-il si le navire n’arrive pas à avancer sérieusement ? On fonce tête baissée ? On voit qui veut prendre Vucevic, Fournier ou Mozgov ? Il y a un vrai choix stratégique à faire, car il nous empêche de véritablement prévoir le type de saison que le Magic peut nous taper. Sans avoir trop à pousser la réflexion, on ne parle évidemment pas de Playoffs, mais s’il y a tanking, quand sera-t-il activé ? Le mois de janvier semble idéal, quoi qu’un peu trop tôt. La très bonne nouvelle pour Orlando et ses fans, c’est qu’en cas de bataille dans les profondeurs abyssales du classement NBA, la fin de saison apportera son lot d’adversaires de merde : Hawks, Knicks et Hornets, avec tout le respect qu’on a pour ces franchises, y’a moyen qu’on les retrouve au top de la loterie. Reste donc à voir ce que Clifford va nous concocter. Si miracle il y a, avec renaissance de l’effectif et bataille pour un semblant de spot dans le Top 8, on n’y comprend plus rien. Et puis le roadtrip de fin-mars calmera deux ou trois passionnés, ce qui n’est pas plus mal. Attention à la place du con, c’est bien le genre.

# Plus long road-trip : 6 matchs (début janvier)

# Plus longue session maison : 5 matchs (mi mars)

# Mois le plus chaud : janvier (16 matchs dont 9 à l’extérieur)

# Mois le plus cool : décembre (13 matchs mais 9 à la maison)

# Matchs en antenne nationale : 1 sur toute la saison.

# Nombre de back-to-back : 14 sur toute la saison.

# Nombre de rencontres tôt en France : 12 sur toute la saison.

# Trois affiches à retenir : Heat (17/10), Thunder (29/01) et Lakers (17/11)

 Couverture

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top