Bulls

Jabari Parker et les Bulls se font des clins d’œil : ça sent le retour au bercail pour le freak des Bucks

Jabari Parker

Kris Dunn – Zach LaVine – Lauri Markkanen – Jabari Parker – Wendell Carter Jr. Let’s go.

Source image : YouTube

Y’a comme une odeur de retour au bercail pour Jabari Parker, là où tout a commencé un soir du mois de mars 1995. A vrai dire on ne sait pas vraiment si c’était le soir, mais ça sonnait mieux que l’heure de l’apéro. Jabari Parker et Chicago, une histoire d’amour entamée il y a maintenant 23 ans, et qui pourrait bien connaitre très vite un nouveau chapitre.

C’est l’info principale de la soirée d’hier, entre deux hochements de tête de Jimmy Butler et trois chants à la gloire de Benjamin Pavard. Toujours restricted free agent puisque les Bucks n’ont pas donné signe de vie cette nuit, Jabari Parker est donc fortement pressenti pour rejoindre les Bulls, une ville qui l’a vu naître et qui a assisté à ses premiers skills de basketteur. Barré à Milwaukee par la toute-puissance de Giannis, un enchaînement de sales et grosses blessures et par conséquent par un roster qui a appris à vivre sans lui, le n°2 de la Draft 2014 a semble-t-il besoin d’un nouveau défi et ça tombe bien, les Bucks n’ont pas l’air d’être bien motivés pour le lui offrir. La Woj bomb est donc tombée six minutes après minuit, let’s go :

Des sources de la Ligue indiquent à ESPN que l’ailier agent-libre restreint Jabari Parker et les Bulls discutent actuellement d’un deal. Les discussions continuent concernant certains détails du deal.

Première info, il faudra être filou côté Bulls, à savoir proposer suffisamment de thunes pour que les Bucks ne s’alignent pas, mais également assurer les arrières afin de ne pas passer pour de gros pigeons. C’est le jeu de la free agency quand on a affaire à un RFA , et on saura donc très vite si les Bulls suivent la tendance où si la rumeur en restera une. Quoiqu’il arrive, l’arrivée de Jabari Parker à Chicago pourrait être une belle opération à bien des égards. Pour le joueur tout d’abord, car on sait combien le fait de jouer à la maison peut s’avérer psychologiquement aidant, notamment après un début de carrière aussi tronqué. Pour les Bulls également, qui capitaliseraient donc sur un cinq Dunn/LaVine/Parker/Markkanen/Carter Jr. fort plaisant à défaut d’offrir des certitudes. En effet, Jabari et Lauri pourraient se retrouver sur le même poste (ailier de formation, Jabari Parker a appris ces dernières saisons à glisser poste 4 à Milwaukee), et on comptera alors sur le génie (hum) de Fred Hoiberg pour tirer le meilleur de cette drôle de doublette de freaks.

Après quatre premières saisons tronquées par les blessures, Jabari Parker aimerait sans doute se poser, dans sa vie et dans son basket. Un retour au bercail semble le plus à propos au niveau psychologique, reste à voir si tout ça matcherait au niveau basket. News incoming, ça devrait bouger dans les prochains jours.

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    14 juillet 2018 à 9 h 29 min at 9 h 29 min

    Ca discute autour d’un 40M sur 2 ans. Un poil trop cher pour un gars qui reste un pari au vu de ses antécédents.

    Par contre le petit cinq Dunn – Lavine – Parker – Markanen – WCJ.. sympathique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top