News NBA

Adam Silver ne pense pas que la domination des Warriors est un problème, les autres franchises disent le contraire

Warriors curry durant

Et ça se défend, malgré le seum accumulé depuis quelques jours.

Source image : NBA League Pass

Avec trois titres en quatre ans, la domination des Golden State Warriors est indéniable. Avec la signature de DeMarcus Cousins cet été, les Californiens se présenteront d’ailleurs comme des immenses favoris à leur propre succession. Une situation qui commence à en agacer plus d’un et ce débat sur cette suprématie commence à prendre de l’ampleur dans les coulisses de la NBA. Toutefois, le commissionnaire Adam Silver ne semble pas résolu à faire bouger les choses pour le moment.

Intouchables la saison passée, les Warriors sont en quête du threepeat cette saison. Pour cela, ils pourront compter sur un renfort de poids la saison prochaine en la personne de DeMarcus Cousins. L’ancien pivot de Sacramento, blessé au tendon d’Achille, et visiblement touché dans son amour propre après le peu d’offres qui lui ont été faites, s’est engagé avec la franchise californienne. Candidat au contrat max, il a finalement signé pour une année à la mid-level exception. Un nouveau fait d’arme pour le GM de Golden State Bob Myers, et un nouveau renfort incroyable pour la troupe à Steve Kerr. Pourtant, l’effectif était déjà bien fourni et comptait quatre All-Stars dans le starting five et venait d’enchaîner un back-to-back retentissant en sweepant en finale les Cavaliers de LeBron James. La domination des Warriors n’est donc pas prête de s’arrêter. Une situation qui énerve certains propriétaires de franchises. Une discussion a par exemple eu lieu à Las Vegas, lieu de villégiature de la Summer League, entre le commissionnaire de la NBA Adam Silver et certains d’entre eux. Toutefois, selon le rapport d’Ohm Youngmisuk sur ESPN, le premier nommé n’est pas prêt de faire bouger les choses. Il affirme également ne pas avoir de réelles solutions pour remédier à ce « problème ».

« Je ne suis pas là pour dire que nous avons un problème. J’adore la ligue telle qu’elle est actuellement. Mais je crois que nous pouvons créer un meilleur système. Nous avons appris des accords consécutifs, nous avons développé de nouvelles choses, nous avons fait des prédictions sur le fonctionnement du salary cap et des exceptions, nous avons échangé avec des économistes autour d’une table et le syndicat des joueurs également, mais ce n’est pas une science exacte et nous ne pouvons pas prédire le comportement des équipes, alors que le marché évolue. Je ne pense pas qu’il soit nécessairement négatif que les Warriors soient si dominants.

Comme je l’ai déjà dit, nous ne sommes pas là pour forcer une espèce de parité sportive. Nous nous concentrons sur une égalité d’opportunité. Nous pouvons faire des changements dans le système qui vont créer un meilleur équilibre compétitif et une plus grande égalité des chances. Dans la pièce, les gens ne venaient pas forcément pour se plaindre mais comme tous les hommes d’affaires, ils regardent l’avenir et proposent des pistes d’amélioration. »

Pour l’heure, pas de place au changement. Le système reste tout de même assez défavorable aux petits marché comme celui de la Nouvelle-Orléans par exemple. NOLA ne jouit pas de la même attractivité que certaines franchises californiennes. Toutefois, Adam Silver semble davantage préoccupé par de nouvelles réformes pour les années à suivre. Le one-and-done devrait être supprimé mais les joueurs de 18 ans pourraient être éligibles à la Draft. Ainsi à l’image de King James ou de Kobe Bryant, les lycéens pourraient directement faire le grand saut en NBA. De plus, après avoir révolutionné le All-Star Game, le système de Playoffs et de Conférences sont également susceptibles de bouger dans les années à venir. L’idée d’une post-season modèle 1-16 est envisagée. Ainsi, les seize meilleures équipes seraient qualifiées pour continuer la saison, sans prendre en compte leurs situations géographiques.

Avec l’arrivée de Boogie, la mise en place d’une dynastie de la Bay d’Oakland est en marche. Une situation qui énerve les autres franchises. Néanmoins, Adam Silver ne semble pas décidé à faire bouger les choses et estime que le système actuel n’influe pas sur la compétitivité de la Ligue. Enes Kanter avait vu juste, Adam Silver est un Warrior. 

Source: ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. Bruno

    12 juillet 2018 à 16 h 49 min at 16 h 49 min

    En gros, l’equipe que je n’aime pas risque de creer une dynastie, changeons les regles c’est pas juste.. Comme je deteste cette mentalité.. Je me demande si il y avait ce genre de reaction durant les dynasties bulls celtics ou lakers.. Ah non faut changer la regle, avec rodman ils vont etre imbattables.. N’importe quoi..

    • Rinaldo18

      13 juillet 2018 à 11 h 51 min at 11 h 51 min

      Totalement d’accord!

      J’ajoute : je me demande ce serait quoi l’idée, empêcher les Warriors d’avoir DMC tout en ne lui proposant rien du tout? Forcer une équipe plus faible à prendre DMC et donc empêcher tout libre arbitre des joueurs?

      C’est quand même pas les Warriors qui ont forcé les Rockets, par exemple, à mettre 160M sur Chris Paul et du coup affaiblir l’équipe qui a perdu 2 bons joueurs. Les Warriors prennent tous moins que le max pour continuer ensemble (sauf Curry qui était sous payé du temps de sa domination individuelle)

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top