Sixers

Officiel : Nemanja Bjelica vient compléter l’armée des Sixers, le Serbe passe d’une hype à une autre

Nemanja Bjelica

L’Est a encore un tout petit peu de sex-appeal.

Source image : Fox Sports North

Les vacances c’est pour les autres. Nommé GM intérimaire depuis le licenciement de Bryan Colangelo, Brett Brown est sur tous les fronts depuis le début de la free agency. Dernière preuve en date, la signature de Nemanja Bjelica pour renforcer le secteur intérieur des Sixers.

Pas de LeBron James ni de Kawhi Leonard à se mettre sous la dent pour l’instant mais des bons moves ont quand même été recensés du côté de Philadelphie depuis l’ouverture du marché, le premier juillet dernier. Après s’être empressé de prolonger J.J. Redick et Amir Johnson pour assurer le quota de vétérans au sein de son groupe, le coach des Sixers est donc parti à la pêche aux bonnes affaires en commençant par ramener Wilson Chandler pour une saison contre un petit peu de cash qui avait été mis de côté au cas où le King s’était décidé à rejoindre la ville de l’amour fraternel. Mais les récents troisièmes de la Conférence Est ne comptent pas s’arrêter là et viennent de mettre la main sur Nemanja Bjelica en ayant recours à la room mid-level exception selon Jack Fisher de Sports Illustrated. Le Woj précise qu’il s’agira d’un contrat d’un an à 4,4 millions de dollars pour celui qui avait été rendu libre par les Wolves il y a quelques jours.

Mine de rien, Philly est en train de se constituer un banc en béton avec des role players talentueux qui devraient s’intégrer à merveille dans le collectif jeune et ambitieux des 76ers. Car si le poste d’ailier-fort titulaire semble réservé à Dario Saric la saison prochaine, le Serbe offre de toutes nouvelles solutions à Brett Brown avec une menace constante du parking qui va participer à augmenter le spacing au sein de la second unit sans parler de sa capacité à distribuer des gnons dans les barfights. Le 35ème choix de la Draft en 2010 tournait à 6,8 points et 4,1 rebonds de moyenne l’an dernier à 41,5% de réussite du parking. Loin du bruit de certaines équipes, Philadelphie continue donc ses emplettes sans se ruiner. En revanche, ça commence à sentir mauvais pour Timothée Luwawu-Cabarrot qui n’évolue certes pas sur le même poste de Bjelica mais qui pourrait faire les frais de toutes ces arrivées en plus de celles recensées lors de la dernière Draft alors qu’il n’est toujours pas devenu indiscutable dans la rotation de double-B.

Une belle affaire qui devrait faire de la bande de Ben Simmons l’un des favoris pour succéder aux Raptors à l’Est la saison prochaine. Depuis le départ de LeBron James de l’autre côté du pays, tout le monde se prend à rêver d’atteindre les Finales NBA sur le bord de l’Atlantique. De Boston à la Pennsylvanie, les fans sont optimistes et ce n’est peut-être pas fini puisqu’il reste encore quelques beaux noms à aller chercher.

Source texte : Sports Illustrated

2 Commentaires

2 Comments

  1. U. Drew

    5 juillet 2018 à 16 h 31 min at 16 h 31 min

    La belle affaire. Il reprend le poste d’intérieur fuyant qu’occupait jusqu’ici Ilysova.

    Malgré tout je pense que le principal upgrade sera la progression de Fultz. On a tendance a l’oublier mais il roulait sur tout le monde au lycée.

  2. sixersfan

    5 juillet 2018 à 19 h 32 min at 19 h 32 min

    Colangelo n’a pas été licencié officiellement.

    et je préférais Belinelli Ilyasova à Bjelica et Chandler mais ce ne sont que des contrats d’un an.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top