Sixers

Markelle Fultz va devoir bosser son shoot : Brett Brown aimerait éviter d’attaquer à 4

Markelle Fultz

Ça doit être sympa les shootarounds entre Markelle Fultz et Ben Simmons.

Source image : Youtube

Les ennuis du numéro 1 de la Draft 2017 ne semblent pas près de s’arrêter. Alors que Markelle Fultz ne devrait pas tarder à faire son retour sur les parquets, son shoot inquiète toujours autant son coach. S’il doit avant tout se préoccuper de récupérer de l’épaule et d’éviter les rechutes, un travail supplémentaire sur sa mécanique de shoot s’impose…

Pas de pression sur tes fragiles épaules, Markelle, mais si ça ne te dérange pas, il faudrait que tu sois capable de mettre un tir à quatre mètres du panier. C’est en gros la déclaration de Brett Brown, coach des Sixers, qui s’est confié aux médias à propos de son rookie et de ses difficultés à retrouver une forme de shoot efficace. Lorsque Philly Voice lui a demandé s’il fallait nécessairement que son meneur soit à 100% pour pouvoir jouer, il a laissé entendre que la priorité était de le retrouver avec un shoot potable.

« Je pense que ce qu’il doit être capable de faire, c’est de shooter. Je ne sais pas à quel pourcentage de récupération cela correspond, mais il faut qu’il se sente prêt à shooter. […] Il n’a toujours pas retrouvé son shoot. Aux lancers, ça va, mais certains de ses shoots longue distance ne sont toujours pas revenus. Mais ce n’est qu’une étape, il doit s’ajuster, il essaye d’avancer en laissant cette blessure derrière lui. »

Déjà de retour à l’entraînement, Markelle Fultz n’est donc plus très loin des parquets, mais sa mécanique pré-draft semble déjà loin. Dans l’optique d’intégrer, à terme, le cinq majeur des Sixers, il lui faut redevenir une menace du parking pour compenser les lacunes au shoot de Ben Simmons. Seulement voilà, le meneur n’a pas franchement pas l’air d’être redevenu un sniper fiable, comme en attestent les quelques saucissons envoyés pendant l’entraînement ouvert des Sixers cette semaine.

Effectivement, il y a encore du boulot, et on en viendrait presque à espérer pour Fultz qu’il soit encore vraiment gêné par son épaule, parce que ces images sont inquiétantes. Quoi qu’il en soit, le meneur pourra toujours apporter à Philly, notamment en termes de playmaking. Maintenant, il serait quand même ballot qu’il ne puisse pas planter derrière l’arc, ou même à mi-distance, surtout que le shoot était l’une des forces principales de Fultz avant sa Draft…

Les Sixers sont dans le dur et pointent à la neuvième place à l’Est, trois matchs derrière Milwaukee. À partir de maintenant, chaque rencontre compte et les joueurs de Philly seraient bien inspirés de se reprendre, surtout que leur fin de mois de janvier est loin d’être cadeau (Raptors, Celtics, Bucks, Spurs et Thunder). Un retour de Fultz ne serait donc pas de trop, surtout s’il retrouve son shoot d’ici là !

Source texte : Dane Carbaugh, NBC

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top