Mavericks

Yogi Ferrell veut rester à Dallas mais la concurrence est rude : vers la fin de la success story du non-drafté au Texas ?

Yogi Ferrell

La balle est dans le camp des Mavericks.

Source image : YouTube

Agent-libre cet été, Yogi Ferrell se verrait bien rester un petit peu plus à Dallas. Néanmoins, l’ancien joueur de G League semble avoir montré ses limites cette saison et pourrait bien rester sur le carreau dans un effectif en pleine reconstruction. 

Il était la la belle surprise de la saison 2016-17 du côté du Texas. Non-drafté puis pas conservé par les Nets après la Summer League, Yogi Ferrell avait épaté les observateurs en rejoignant Dallas pour un contrat de 10 jours d’abord, après un détour par la case G League. En quatre matchs, le petit meneur d’1m83 régale et tourne à près de 17,8 points et 5, 8 passes par match. Ferrell obtient même le titre de rookie du mois de février 2017 à l’Ouest. Pas mal pour un débutant et suffisant pour convaincre les dirigeants des Mavericks de lui faire signer un contrat de deux ans. Avis aux amateurs d’American Dream, on est en plein dans le cliché dans cette partie du Texas.

Lors de la saison qui vient de s’écouler, Ferrell a cumulé 10,2 points, 3 rebonds et 2,5 passes par match de moyenne. Des statistiques en baisse donc, pour un joueur barré par la concurrence du vétéran J.J Barea mais surtout de l’éclosion du rookie supersonique, Dennis Smith Jr. L’ancien meneur de NC State, drafté en neuvième position l’été dernier, a confirmé toutes les attentes placées en lui en montrant ses belles qualités de finition et d’explosivité. Le numéro un des Mavs compile 15,2 points et 5,2 passes de moyenne en 29,7 minutes passées sur le terrain. Le choix de garder ou non, Ferrell dépend pour l’heure, de nombreux facteurs. En effet, la franchise de Rick Carlisle détient le troisième choix de draft le 21 juin prochain et pourrait être tentée d’aller chercher un prospect comme Luka Doncic sur les lignes arrières. Quid également de la free agency. Les dirigeants des Mavs vont-ils prolonger Seth Curry ou Wesley Matthews ? Il est également envisageable que le front office texan aille chercher un profil différent, peut-être davantage axé sur la défense pour diversifier l’effectif. Malgré tout, l’ancien meneur de Greenfield dans l’Indiana montre clairement sa préférence et son envie de rester au sein de la franchise championne NBA en 2011 dans un entretien avec SportsDay.

« Je veux rester ici. Et je pense qu’ils me veulent également. Je vais juste attendre et voir comment ça se passe. »

Apprécié dans le vestiaire, Yogi Ferrell pourrait néanmoins voir sa love story avec Dallas se terminer brutalement. La balle est dans le camp des Mavericks.

Source texte : Sports Day Dallas News

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top