Sixers

T.J. McConnell et Richaun Holmes prolongés d’un an à Philadelphie : des cols bleus bon marché pour les Sixers

Sixers 50 wins 2017-18

– Patron, je peux être augmenté ?
– Trust the Process p’tit con.

Source image : Twitter @Sixers

Arrivés il y a trois ans à Philly, T.J. McConnell et Richaun Holmes vont pouvoir étendre leur bail de location d’une année. En sortie de banc, ces deux-là sont de sacrés atouts dans le roster des Sixers. À 1,6 million de dollars, en voilà une affaire qu’elle est bonne !

Pour McConnell, la nouvelle avait été annoncée au lendemain de l’élimination des Sixers en demi-finales de conférence face à Boston. Une manière de récompenser le meneur de 26 ans, auteur de Playoffs sérieux (5,5 points, 2,6 rebonds, 2,3 assists) mais surtout d’un exceptionnel Game 4 où il a inscrit 19 points, à 9/12 au tir, pour sa première dans le cinq majeur en postseason. Pas mal pour un joueur non-drafté. Avec trois saisons du même acabit dont deux années de tanking affreux, le Mac méritait bien de récolter les premiers fruits du Process. Pour trois cacahuètes et une sucrette, les Sixers ont officialisé le secret de polichinelle mercredi.

Richaun Holmes, lui, a souvent été utilisé en back-up de Jojo Embiid cette saison (6,5 points, 4,4 rebonds et 1,3 assist en 15 minutes de moyenne), profitant des départs de Jahlil Okafor et Nerlens Noel, qui avaient été priés de quitter le navire Sixers pour ralentissement du Process. En Playoffs cependant, Brett Brown lui a préféré l’expérimenté Amir Johnson à cette fonction. Il n’empêche, Sherlock n’a que 24 ans et le vécu de ce groupe en postseason va faire grandir le détective. Dans une équipe qui a de grosses ambitions à court terme, ce genre de bail non risqué et discount, c’est banco ! Qui sait, c’est peut-être grâce à ces deux-là que LeBron va pouvoir venir ramasser le magot en Pennsylvanie.

Un deal gagnant-gagnant, surtout pour Philly, qui pourra malgré tout revenir sur sa décision jusqu’au 10 janvier prochain, date de garantie définitive des contrats. On ne voit pas pourquoi mais, au moins, vous ne pourrez pas dire que vous ne le saviez pas.

Sources texte: NBA.com, RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top