Spurs

Gregg Popovich pourrait rentrer dans la danse afin de récupérer LeBron James : attention, attention…!

lebron popovich
Source image : youtube

Si la free agency débarquera en NBA le 1er juillet, le train-train des rumeurs n’a pas de temps à perdre et le dernier arrêt a de quoi attirer pas mal l’attention : Gregg Popovich et LeBron James assis à la même table, c’est dans les tuyaux.

Fraîchement sweepé en Finales NBA par les Warriors, le King n’a probablement pas encore la tête à ce qu’il va faire cet été, mais il devra forcément s’y pencher dans les jours à venir. Car lorsqu’on s’appelle LeBron et qu’on devient disponible sur le market, on ne se ramène pas les mains dans les poches sans avoir effectué son boulot de son côté. Le boulot ? Mais quel boulot ? Celui de trier, par exemple, les équipes fortement intéressées par ses services. De base, quasiment toutes les franchises NBA sont demandeuses, elles espèrent avoir ne serait-ce qu’un petit tête-à-tête avec le King, afin de lui vendre les points positifs sur la ville, les fans, l’équipe, le futur et tant d’autres éléments. Et dans ce groupe VIP que LeBron va créer, on peut se demander si les Spurs en feront partie. Mine de rien, l’ami-cyborg a envie de remporter quelques bagues supplémentaires, et peu d’équipes sont capables d’affirmer qu’en l’intégrant directement dans leur effectif, elles sont en position pour battre les Warriors. Mais San Antonio est loin de représenter la destination parfaite pour LeBron. Et ça, Gregg Popovich en a bien conscience. Du coup, c’est un retroussage de manches général qui pourrait avoir lieu dans les prochaines semaines, dans le clan des Spurs. En effet, comme Marc Stein l’a informé via le New York Times, Pop pourrait jouer des coudes afin de se faire une place dans le fameux groupe VIP que le King va créer, au niveau de ses futurs rendez-vous.

J’ai également été informé du fait que Gregg Popovich, le coach toujours aussi persuasif des Spurs, sera attendu pour forcer sa place dans la conversation autour de LeBron James, et les points positifs liés au sud du Texas.

Plusieurs interprétations sont disponibles dans cette info. Déjà, la première et qui devrait donner le sourire aux fans des Spurs, c’est le fait de voir Pop se donner potentiellement pour les siens. En deuil depuis quelques semaines et au centre de nombreuses discussions concernant son avenir, le coach de San Antonio rassurerait pas mal de monde en retrouvant son poste de capitaine de la franchise. Ensuite, la deuxième est que Popovich pourrait utiliser un paquet de chouettes arguments si les étoiles s’alignent autour du 1er juillet. Une prolongation de Kawhi Leonard, par exemple, à un prix qui laisserait place à l’arrivée d’un joueur comme LeBron. La stabilité de la franchise, par exemple, en comparaison avec le bordel de Cleveland. La qualité du système en place et la possibilité de jouer jusqu’à 50 ans, par exemple, quand on voit comment les Spurs gèrent leurs athlètes. Des points positifs, il y en a plein. Mais des négatifs aussi, comme vus précédemment, et qui concernent l’exposition du marché texan, l’importance médiatique donnée à LeBron alors qu’à San Antonio le calme domine au quotidien, etc. Une chose est sûre, cependant. Il l’a toujours dit, le King considère Gregg Popovich comme le meilleur coach de l’histoire de son sport. Un hommage répété devant les caméras, et qui pourrait pousser James à envisager la piste texane s’il souhaite former avec Pop un duo all-time en terme de vision du jeu. Maintenant, pour que cela se produise, il en faudra des étoiles qui s’alignent…

Gregg Popovich est capable de convaincre beaucoup de monde, ça tout le monde le sait. Fin-penseur, grand orateur, Pop pourrait entrer dans la danse afin d’attirer LeBron James vers les Spurs. Rien que d’imaginer un verre de vin partagé entre les deux hommes pour parler basket, ça donne quelques frissons…

Source : New York Times

1 Comment

1 Comment

  1. golgolth113

    10 juin 2018 à 11 h 21 min at 11 h 21 min

    LeBron va quitter les Cavs: il veut un dernier titre et ça ne se fera qu’avec une vraie équipe et un coach du calibre de Popovich, si en plus y’a du vin et du respect…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top