Playoffs NBA

Warriors – Cavaliers : les pronostics de la rédaction pour ces Finales NBA, cherchez l’intrus

cavs warriors

Globalement on était plutôt d’accord, et puis un Psy est arrivé.

Source image : TrashTalk

Il faut bien qu’on se mouille un peu, mine de rien, quand on a TrashTalk cousu dans le col. Pour ces Finales NBA entre Warriors et Cavaliers, la rédaction envoie donc ses pronostics officiels, avec pour mission d’en avoir au moins un de bon !

Et d’ailleurs, comme d’habitude, vous connaissez le principe : le but est de partager tous ensemble nos avis, pas uniquement les catapulter pour ne rien avoir en retour. On attend donc vos propres pronostics, avec votre petit texte et ce qui vous rend sûr et certain de votre choix. Sans plus attendre, voici les génies du jour.

___

Alexandre : 4-2 Warriors

LeBron James nous a encore une fois montré que parier contre lui en Playoffs était quelque chose de périlleux. Mais les Warriors sont une véritable machine de guerre qui n’a rien à voir avec les (très belles) escouades dont les Cavs ont triomphé à l’Est, dans le sillage de leur King. Stephen Curry monte en régime, KD est toujours aussi létal, Klay Thompson et Draymond Green connaissent leurs rôles sur le bout des doigts et Steve Kerr est un bien meilleur coach que Tyronn Lue. Même en l’absence d’Iguodala (au moins pour le match 1), Golden State est le grand favori de ces Finales et devrait faire le boulot pour s’octroyer un back-to-back raté de peu en 2016.

Giovanni : 4-3 Cavaliers

Allez, rien à secouer, faut oser dans la vie. Évidemment que les Warriors sont d’énormissimes favoris, mais j’ai envie de croire à la chance sur mille de voir LeBron James faire taire 300 millions de consommateurs de NBA. Et d’une car ça me permettrait de déverser des seaux de merde sur tous ceux qui se plaignent d’avoir un Cavs – Warriors en Finales, et de deux car si LeBron arrive à taper les Dubs cette année avec Jeff Green en lieutenant… on connaît un débat qu’il faudra très vite relancer, voire… plier. C’est l’énorme cote on est bien d’accord, mais si les planètes s’alignent (LeBron Beast, Curry Finals mood et KD fragile) on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve. Allez, remet-moi la petite sœur j’en n’ai pas assez bu.

Hugo C. : 4-1 Warriors

Après avoir bien transpiré face aux Rockets, le mode rouleau compresseur devrait être enclenché par les champions en titre. On a beaucoup parlé de l’importance du supporting cast des Cavs mais on a bien l’impression que le sort de la série dépendra surtout du sérieux dont les Warriors feront preuve. Avec tout le respect que l’on a pour les Korver, Hill, Thompson, Love, on est quand même bien loin du Cinq de la Mort de Golden State. L’occasion est trop belle pour les mecs de Steve Kerr de réaliser le back-to-back contre une si pâle équipe de Cleveland. Reste un facteur important (et c’est peu de le dire) qui porte le nom de LeBron James, réalisant sans doute sa plus belle campagne de Playoffs et se voit confronter au plus grand défi de sa carrière. Dans tous les cas, que cette série se termine par un sweep ou par un Game 7, elle restera dans nos mémoires comme étant les Finales où l’on aura pu contempler la confrontation entre Monsieur Gérard et Monsieur Swaggy P.

Mathieu : 4-1 Warriors

S’il avait échoué sur le même score l’an dernier avec Kyrie Irving et K-Love, difficile de voir LeBron James faire mieux cette année sans le meneur et avec un Kevin Amour encore incertain sur le début de série. King James est plus fort que jamais et l’imaginer perdre une nouvelle fois des Finales alors qu’il balance du 35-10-10 fait mal au cœur. Mais aller à la guerre contre Curry, Durant, Thompson et Green avec des Jordan Clarkson, Larry Nance Jr. ou encore Jeff Green c’est la définition même du suicide dans le dico. No disrespect envers ces gars, mais l’expérience est côté Warriors, le talent l’est aussi pour la majeure partie des joueurs et pour couronner le tout l’avantage du terrain l’est également. Si les finales de Conf’ ont été excitantes, les Finales NBA risquent de l’être beaucoup moins. Seul kiff ? Voir le meilleur joueur du monde clôturer une campagne 2018 de postseason all-time. Pour qu’elle soit la meilleure, il faudrait remporter le titre mais au vu des forces en présence, un match, c’est déjà bien. Les Warriors en back-to-back c’est enfin pour cette année, le tout avec un joueur lambda en MVP pour que l’histoire soit belle. Bonne fin de saison à toutes et à tous.

Hugo L. : 4-1 Warriors

C’est tellement déprimant de se dire que LeBron a traîné les Cavs jusqu’en Finales pour encore une fois voir s’envoler le Larry O’Brien Trophy face à une équipe surdopée. Terrible, mais c’est ce qui va arriver. Les Cavs prendront le premier, fort de l’absence d’Iguodala, d’un LeBron Game et d’un repos plus long, puis l’engrenage s’enclenchera. La seule équipe qui aurait pu éliminer les Warriors est sortie au tour dernier, laissant aux gars de la baie l’opportunité de finir le travail bien proprement. Unfair, et pas très bon pour le spectacle (KD, je t’en voudrais toujours).

Bastien : 4-1 Warriors

Il en aura un de match, l’ami LeBron. Il en aura un, et quelque part ce sera déjà héroïque. Car toutes proportions gardées ? On se rapproche davantage d’un écart à la Spurs – Cavs 2007 qu’autre chose. Une dernière danse pour le King avant un été qui s’annonce chargé… et surtout une nouvelle bague pour des Warriors qui ne déconneront pas pour cette fois. Le coup de stress imposé par les Rockets a été utile : Curry et sa bande se ramèneront avec le couteau entre les dents, et plieront la série comme des grands à domicile. Back-to-back logique, circulez y’a (quasiment) rien à voir.

Ben : 4-1 Warriors

Terrible destin pour LeBron James qui a porté son équipe à bout de bras depuis le début de la saison mais qui semble trop épuisé pour taper une brochette de All-Stars comme Golden State. Déjà incapable de les battre il y a un an avec Kyrie Irving à ses côtés, il est tout simplement trop seul pour ne serait-ce qu’inquiéter les champions en titre. Deux blowouts à domicile pour commencer la série avant un petit sursaut des Cavs à la Q lors du Game 3 et puis le rouleau-compresseur écrasera tout sur son passage pour clôturer la série rapidement pendant que le King commencera à regarder le prix de l’immobilier à Houston.

1 Comment

1 Comment

  1. Takeya

    1 juin 2018 à 15 h 39 min at 15 h 39 min

    4-1 pour les Warriors. Le « 1 » c’est par excès de confiance des Warriors et un relachement le temps d’un match.

    Je dis ça tout en souhaitant que ce soit l’inverse.

    Enfin, je supporte LeBron, pas les Cavs’ au final

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top