Playoffs NBA

Cavs – Pacers : les pronostics de la rédaction pour ce 1er tour des Playoffs

LeBron James Lance Stephenson
Source image : YouTube

Il faut bien qu’on se mouille un peu, mine de rien, quand on a TrashTalk cousu dans le col. Pour ce 1er tour des Playoffs entre Cavs et Pacers, la rédaction envoie donc ses pronostics officiels, avec pour mission d’en avoir au moins un de bon !

Et d’ailleurs, comme d’habitude, vous connaissez le principe : le but est de partager tous ensemble nos avis, pas uniquement les catapulter pour ne rien avoir en retour. On attend donc vos propres pronostics, avec votre petit texte et ce qui vous rend sûr et certain de votre choix. Sans plus attendre, voici les génies du jour.

___

David : 4-0 Cavs

Il n’y a rien à faire, je n’arrive pas à voir quelqu’un faire chier le King James sur un premier tour de Playoffs. Alors oui, je pourrais laisser une victoire aux Pacers tant les Cavs ont perdu de leur domination à l’Est, mais pas plus. Le sweep ne signifie pas que la série ne sera pas accrochée, juste qu’au moment de conclure chaque rencontre, la balance penchera toujours du même côté. Parce qu’un cyborg, ça pèse lourd.

Ben : 4-1 Cavs

Fini de rire, LeBron a activé le mode printemps et ça ne fait pas rire les mouettes. Même si les oiseaux de mer sont assez rares du côté de l’Indiana et que Lance Stephenson va encore nous sortir une farce pour tenter de déstabiliser le King, Cleveland a trop d’expérience et d’ambitions pour lâcher des forces en route. Cinq matchs serrés mais une seule victoire pour les fermiers, histoire de conclure une magnifique saison de la part des Pacers sur un Oladipo Game avec plus de 35 points du All-Star.

Alexandre : 4-1 Cavs

Les Cavs sont favoris de cette série même si Oladipo et ses potes les ont battu trois fois en régulière parce que l’expérience et LeBron James sont du côté de Cleveland. Pour peu que les shoots de K-Love et des autres soldats du King tombent dedans, les Pacers auront bien du mal à ne pas se faire rouler dessus. Les matchs seront disputés car Indiana a montré – entre autres choses – un sacré fighting spirit mais il est très probable que cela ne suffise pas.

Giovanni : 4-2 Cavs

Chaque année c’est la même, chaque année je leur en fais perdre deux au premier tout et les mecs enchaînent les sweeps. Mais cette année j’ai envie de croire à un quasi-affrontement, au moins histoire de récompenser la superbe saison des Pacers avec une ou deux wins. Allez, un Oladipo Game, un Lance Show, six triples-doubles de LeBron, 4-2.

Aymeric : 4-2 Cavs

Allez, un peu de chauvinisme. Bien évidemment, les Cavaliers sont au-dessus. Ils ne l’ont pas prouvé lors de la régulière, mais une fois arrivé en Playoffs, le King doit défendre son trône, et ça enclenche le mode berserker hardcore. Malgré tout, collectif faible, qui manque d’automatismes, notamment avec les nouveaux arrivés en février. Ça peut se déliter par moments, malgré un Kevin Love qui va être intenable, par séquences. Les Pacers ont fait une belle régulière, inattendue, et n’ont pas vraiment de pression. Un peu d’expérience, un peu de jeunesse, un peu de fougue, de vitesse et de calme, le cocktail est un bon mojito bien chargé. Malgré tout, LeBron est toujours là, trop fort sur les fins de matchs. Il faudra s’y mettre à plusieurs (Stephenson, Young, Bogdanovic, Robinson) pour essayer de le contenir, mais encore trop frais pour les Pacers. La série peut basculer sur des shoots clutch (ce qu’il manquait à Indy auparavant), de la part de Pipo, de Bogdan, de Cory ou de Darren, il y a de quoi faire dans les shorts. De fait, ça gagne deux matchs, 1 et 4, mais encore un peu frêle, les Cavs continuent leur route.

Léo : 4-1 Cavs

On prend les mêmes et on recommence ? Pas vraiment. Paul George s’est transformé en Victor Oladipo et la transition s’est plutôt bien passé. Le futur MIP va se frotter à LeBron pour ses premiers PO dans la peau de franchise et nul doute qu’il sera remonté à bloc. Problème ? Beaucoup d’efforts seront consentis pour si peu de résultats. Passé la mi-avril, le King empoigne fermement son sceptre pour dicter la leçon au peuple et ce n’est pas prêt de changer. Les Cavs autoriseront un game-winner de Stephenson mais c’est tout. Victoire 4-1, envoyez la suite.

Emile : 4-1 Cavs

Un peu à la manière des profs qui mettent 2/20 pour l’encre utilisée, je donne un match à Indiana pour l’énergie dépensée. Plus sérieusement, je vois pas à quel moment Indy peut battre la bande à BronBron sur une série en sept. Maintenant que les Cavs ont un effectif plus profond, les joueurs susceptibles de prendre feu sont encore plus nombreux. En face, seul Totor Oladipo peut faire mal, je crois pas une seule seconde à ce que des mecs comme Grichka Bogdanovic soient chaud tous les soirs. Et puis c’est LeBron quoi…

Bastien : 4-2 Cavs

Deux petites victoires pour les Pacers, et puis zou. Il y en aura une à Indiana parce que public + Oladipo + Lance et donc grosse teuf dans les champs de blé, il y en aura une autre soit parce que Cleveland n’arrive pas à défendre soit parce que l’adresse n’est pas là, mais c’est tout. Le reste de la série, on sait à quoi s’attendre. Mode Zero Dark Thirty activé pour LeBron, plus aucune déconnade et le franc sentiment que le mec a encore plus envie de rouler sur l’Est. Déjà que c’était violent l’an dernier, vu ce qu’il doit produire chaque soir pour l’emporter on pourrait avoir une série préchauffage en… 35-10-10 de moyenne ? Tellement faisable.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Jérôme

    14 avril 2018 à 8 h 54 min at 8 h 54 min

    4-0 CAVS

    Un Lebron en mode Playoff, une équipe trop frêle, Gérard qui score du parking, Love qui mets dedans.
    Voila les 4 titres des matchs auxquels nous assisteront. 4 Triple Double pour sa Majesté 30 – 12 – 10 de moyenne.
    Les choses sérieuses commencent et King James sera au rendez-vous comme chaque année.
    Let’s GO CAVS!

  2. Patrick

    14 avril 2018 à 16 h 40 min at 16 h 40 min

    4-1 CAVS

    Love qui step-up, la spéciale Gérard qui casse les couilles du parking et Bron Bron en mode vroum vroum comme d hab en playoffs à l’Est : ça passe ou ça passe !

    Un Olapido game pour l’honneur. Mais quelle saison lui alors !!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top