Wizards

Jason Smith restera à Washington l’an prochain : tiens John Wall, c’est cadeau

Jason Smith

Au moins une valeur sûre qui ne coûte pas trop cher aux Wizards.

Source image : YouTube

Arrivé à Washington il y a un an dans le but d’apporter expérience, dureté à l’intérieur et une faute flagrante ici ou là, Jason Smith a décidé de rester dans la capitale pour une saison de plus. Rien de très étonnant.

C’est une option, player pour être précis, qui a poussé Smith à prendre cette décision. En effet, en 2016 l’ami Jason débarquait chez les Wizards et y signait un contrat aux alentours des 17 millions sur trois ans, ce qui devait garantir un apport fort sympathique en sortie de banc lorsqu’il faut envoyer des marrons et jouer des coudes. Première année ? Satisfaisante, dans les standards du vétéran donc avec des points, du muscle, une bonne humeur quotidienne et comme par hasard de bons résultats pour les Sorciers. Deuxième année ? Le trou noir, entre blessures et manque de régularité, Jason est un des symboles de la saison des Wizards qui n’arrive jamais à vraiment satisfaire ou décoller. Du coup, bibi tape ses pires moyennes en carrière, ça tire la gueule sur le banc et Washington… se fait bouncer au premier tour. L’été approche, donc JS devait faire un choix. Aller choper ses 5,5 millions de dollars garantis ou bien tester sa cote sur le marché des agents-libres ? En connaissant le contexte expliqué ci-dessus, c’est sans surprise que l’ailier-fort a opté pour la prolongation. Dans une Ligue qui aura peu de marge financière globale en juillet et avec une dernière saison peu rassurante, Smith n’a eu qu’à hocher de la tête pour indiquer aux Wizards qu’il serait encore dans leur raquette l’an prochain. De quoi faire plaisir à John Wall.

Car oui, il fallait bien qu’on en cale une pour le meneur de la capitale, lui qui n’y est pas allé de main morte avec ses coéquipiers. En sortie de défaite face aux Raptors, et donc des vacances qui ont eu lieu bien plus tôt que prévu, Jean Mur a sorti le lance-flammes et tout le monde a pris son petit tarif personnel… surtout dans la catégorie des intérieurs. Entre Marcin Gortat et Ian Mahinmi, le rapport qualité-prix a explosé la saison passée et Wall n’a pas hésité à tousser pour faire comprendre à son management qu’il fallait du mouvement. Quelles pièces conserver ? Sur quel secteur intérieur compter ? Washington a malheureusement peu de marge salariale en ayant autant blindé ses jeunes, c’est donc cet été qu’il faudra observer avec attention les potentiels transferts autour de la Maison Blanche. Jason Smith, dans son coin, pourrait tout à fait servir de pièce ajoutable à n’importe quel package grâce à son petit contrat, mais attention car retirer son apport lorsqu’il est en forme pourrait être une bonne petite erreur de précipitation. Le conserver semble, in fine, la bonne solution.

Ce n’est pas demain que DeAndre Jordan va signer à Washington, mais c’est aujourd’hui que Jason Smith va s’occuper des joutes à l’intérieur. Discret, efficace, pro, c’est le gars qu’on aime avoir… surtout dans un vestiaire aussi fucked up que celui des Wizards.

Source texte : NBC Sports Washington

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top