Jazz

Devoirs de vacances : Donovan Mitchell va revisionner tous ses matchs pendant l’été, le gamin est exigeant

Donovan Mitchell

Quand est-ce qu’il s’arrête en fait ?

Source image : NBA League Pass

Quelques jours seulement après la conclusion de sa première saison dans la Grande Ligue suite à une élimination contre les Rockets en demi-finale de Conférence, Donovan Mitchell est désormais en vacances. Un temps pour se reposer mais aussi travailler pour revenir encore meilleur. Pour cela, le gamin de 21 ans a déjà prévu de se poser devant un écran pour regarder ses 90 matchs de la saison. Le prodige est pointilleux.

Il n’était pas forcément le rookie le plus attendu de cuvée 2017 et c’est pourquoi il a surpris encore plus de monde. Un débutant qui termine meilleur scoreur de son équipe et lui permet de se qualifier en Playoffs, ça ne s’était pas vu depuis Carmelo Anthony en 2003-04. Avec 20,5 points, 3,7 rebonds, 3,7 passes et 1,5 interception de moyenne, Mitchell a porté l’attaque du Jazz pendant toute la régulière et la postseason. Sélectionné en treizième position, Spida a surpassé toutes les attentes placées en lui. Disputant également ses premiers Playoffs, le gamin n’a montré aucune appréhension. Dans la série qui opposait les Mormons au Thunder de Russell Westbrook, l’arrière était en face-à-face avec Paul George l’un des meilleurs défenseur de la Ligue. De quoi poser des problèmes au rookie ? 28,5 unités, 7,2 prises et 2,7 caviars sur la série. Dantesque ! Sa franchise malheureusement trop affaiblie face aux Rockets de James Harden, le principal opposant à Ben Simmons pour le trophée de Rookie de l’année a vu sa fantastique saison s’arrêter au deuxième tour. Mais ce dernier ne veut pas relâcher son effort, exigeant avec lui-même et perfectionniste, le gamin a annoncé au Salt Lake Tribune Sports qu’il souhaitait revisionner tous ses matchs de la saison avant le prochain training camp en septembre.

Après une saison où le produit de Louisville a montré qu’il était non seulement NBA ready d’entrée mais également prêt à amener loin son équipe en Playoffs, qu’est-ce que le gamin peut bien perfectionner en revisionnant sa saison ? Si on est tatillon, le numéro 45 pourrait augmenter son apport au niveau de la création. En effet, en l’absence de Ricky Rubio, ses nouvelles responsabilités lui avaient posé énormément de problèmes. Pas mauvais passeur de base, la preuve après avoir égalé le record du Jazz du nombre de passes décisives pour un rookie sur un match de postseason (11 assists comme un certain John Stockton), Spida avait pris des tirs moyens nuisant grandement à son équipe face aux Rockets. Travailler sur cet aspect du jeu pourrait le rendre plus complet et apporter plus d’options au tacticien Quin Snyder. Mais au-delà des petits défauts normaux pour un rookie, cette déclaration dénote d’une énorme exigence de travail chez Donovan Mitchell. Une demi-finale de Conférence et des Playoffs à plus de 24 unités par match ne lui conviennent pas. À seulement 21 bougies, il veut non seulement progresser mais aussi gagner des titres. À l’avenir, la Ligue va s’adapter à lui et il devra trouver de nouvelles solutions, pour cela l’arrière de Salt Lake prend de l’avance en analysant tous ses petits défauts pendant l’été.

Après une saison déjà magistrale pour un first year, Donovan Mitchell souhaite progresser encore plus. Combatif et volontaire sur le parquet, le gamin est exigeant avec lui-même en dehors. En revisionnant tous ses matchs de la saison, l’arrière du Jazz veut combler ses petites lacunes pour amener sa franchise du Jazz encore plus loin. Ben Simmons en quasi triple-double, Jason Tatum en finale de Conférence et maintenant Donovan Mitchell qui malgré une saison énorme nous dit qu’il va décortiquer ses matchs pour faire mieux… Cette cuvée 2017 est un vrai délice. Bon été Spida.

Source texte : Salt Lake Tribune Sport

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top