Jazz

Preview Jazz – Celtics : Rudy Gobert veut marquer des points face à Al Horford dans la course au DPOY

Rudy Gobert
Source image : NBA League Pass

Gros duel placé sous le signe de la défense à Salt Lake City ce soir. À partir de 3h30 du matin, Rudy Gobert et ses coéquipiers vont en découdre avec des Celtics encore décimés. Le Jazz doit profiter des défaites combinées des Pelicans et des Spurs hier soir pour remonter au classement tandis que Boston veut conclure son road-trip à l’Ouest sur un perfect. 

Si ça continue, les Celtics devront bientôt envoyer Danny Ainge et le mec de la buvette sur le parquet. Lundi soir contre Phoenix, c’est Marcus Morris qui a rejoint l’infirmerie de Boston après s’être foulé la cheville sur un tir à 3-points. Rien de grave puisque les examens n’ont montré aucune fracture et il ne devrait être indisponible que quelques jours, mais tout de même. Marcus Smart, Daniel Theis, Kyrie Irving, Gordon Hayward et maintenant Marcus Morris : l’infirmerie est aussi pleine qu’un Paris-Lyon en période de grèves. Le groupe de Boston finit la saison en tirant la langue et Brad Stevens doit s’ajuster encore et encore. Mais ses soldats ont du chien et ils continuent de le montrer soir après soir. Portland, Sacramento, Phoenix, les Celtics sont pour l’instant sur un road-trip parfait et ils vont tenter la passe de quatre contre Utah avant de rentrer à la maison. La deuxième place est actée à l’Est et Brad Stevens profite de la fin de saison pour responsabiliser encore plus ses jeunes. Jayson Tatum devient l’option offensive numéro un en l’absence des cadres, Terry Rozier assure comme un chef à la mène et Abdel Nader, Shane Larkin ou encore Sami Ojeleye apportent leur pierre à l’édifice en sortie de banc. Les Celtics sont en mode survie mais grâce à l’expert bricoleur à leur tête, ils continueront à surprendre.

S’il y en a un qui peut profiter de la visite des Celtics pour se montrer, c’est Rudy Gobert. Le Français a passé deux mois loin des parquets et pourtant, il se retrouve en pole position pour le trophée de Défenseur de l’année grâce aux performances monstrueuses qu’il réalise ces dernières semaines. Pour lui, sa suprématie en défense ne fait d’ailleurs aucun doute. On connaît le personnage, Rudy a une confiance extrême en ses forces mais à la fin, ce n’est pas lui qui déterminera qui est le meilleur défenseur de la saison 2017-18. Et ce soir, c’est un proche concurrent au DPOY qui se dresse devant lui en la personne d’Al Horford. Plus discret dans les statistiques comme dans sa personnalité, l’ancien Hawk n’en est pas moins le patron du rempart le plus imperméable de la Ligue. Horford fait partie des joueurs capables de contester le titre de DPOY à Gobert et c’est donc ce soir que le Frenchie doit marquer l’esprit des votants. Ce match est important pour Rudy sur le plan individuel mais il l’est tout autant pour l’équipe car il y a une bonne opération à réaliser. Utah est actuellement septième mais comme les Pelicans et les Spurs ont eu la bonne idée de tomber en même temps la nuit dernière, les hommes de Quin Snyder peuvent avoir le même bilan qu’eux en cas de victoire et passer à la cinquième place. Derrière eux, les Wolves ont un programme très light et les Clippers ne lâchent pas l’affaire alors le Jazz doit l’emporter s’il veut éviter les places 7 ou 8 synonymes de rendez-vous avec les Rockets ou les Warriors au premier tour. À savoir, la place du mort.

Un collectif bien huilé, un  excellent entraîneur, une défense de fer et des rookies étonnants tels que Donovan Mitchell et Jayson Tatum : les Celtics et le Jazz partagent plusieurs points communs. Les deux franchises vont en découdre à la Vivint Smart Home Arena et le duel entre Horford et Gobert occupera l’attention des votants dans la course au DPOY. D’autant plus que le match est en antenne nationale. Cocorico !

1 Comment

1 Comment

  1. fp

    13 avril 2018 à 0 h 59 min at 0 h 59 min

    Rudy semble avoir convaincu pas mal de monde pour la course au DPOY
    L’expert en défense, KG Big Ticket en fait de lui son DPOY
    Peux pas rêver mieux comme soutien

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top