Equipes

David Fizdale devrait être très courtisé cet été : les Suns sont sur les rangs, pour enfin avancer ?

David Fizdale
Source image : YouTube

Pour la huitième saison d’affilée, les Suns ne verront pas les Playoffs. C’est de loin la plus longue période sans post-season dans l’Arizona depuis la création de la franchise en 1969. Le limogeage d’Earl Watson après trois matchs et son remplacement par Jay Triano n’ont rien changé à la saison qu’on attendait de la part des Cactus. Du bon gros tanking en continuant de développer Devin Booker tout en lançant Josh Jackson dans le grand bain. Sauf que maintenant, la question du coaching se pose réellement. Triano peut-il vraiment faire progresser ce groupe ? Qui pourrait venir relever ce challenge ? C’est là que le nom de David Fizdale débarque dans la conversation…

Selon Mitch Lawrence de sportingnews.com, les Suns viseraient en effet l’ancien coach des Grizzlies afin de prendre la suite de l’interim de Jay Triano dès la saison prochaine. Fizdale bénéficie d’une très bonne cote sur le marché des coachs même s’il n’a en fait tenu le banc d’une équipe pendant une saison entière qu’une seule fois. C’était l’exercice 2016-2017 et c’est vrai qu’il s’était très bien débrouillé avec un bilan de 43-39 pour les Grizzlies malgré pas mal de blessures et surtout, une série de Playoffs tout à fait honorable face aux Spurs de Gregg Popovich. Coach Dave semble être un bon leader, un bon meneur d’hommes capable de motiver ses troupes et il a également montré quelques belles aptitudes à s’adapter tactiquement (sûrement le fruit de ses années de collaboration avec Erik Spoelstra…). De là à voir en lui une sorte de sauveur, il n’y a qu’un pas à franchir mais ce serait clairement de l’enflammage. En revanche, il existe quelques arguments très sérieux qui permettent de penser que Ryan McDonough et son staff vont essayer de faire venir David Fizdale sur le banc des Suns pour la saison prochaine. Premièrement, le profil de Fizdale a de quoi intéresser les Cactus étant donné sa jeunesse (43 ans), ce qu’il a montré à Memphis et l’expérience qu’il a forcément emmagasinée en Floride en tant qu’assistant puis en tant qu’adjoint principal de Spoelstra.

D’ailleurs, et c’est le deuxième point, quand Fizdale était dans le staff de Spoelstra à Miami, il a eu sous ses ordres un certain James Jones qui n’est autre aujourd’hui que le Vice-Président des Opérations Basket à Phoenix. Les deux hommes ont gagné deux titre ensemble en 2012 et en 2013 mine de rien. Voilà qui peut avoir créé des liens. Enfin, et c’est le troisième point (déjà plus capillotracté celui-là), James Jones et David Fizdale ont passé du temps à Miami ensemble, ils ont gagné des titres ensemble mais ils y ont surtout noué une vraie relation d’amitié avec un certain LeBron James. Serait-ce ça qui intéresse le plus les Suns dans le profil de David Fizdale ? Cette possibilité de séduire le King en mettant sur le banc un coach qu’il apprécie (on se souvient tous de la réaction de LeBron sur twitter au moment du licenciement de Fizdale par les Grizzlies…) ? Franchement, ceux qui pensent que les Suns vont avoir les moyens de draguer le roi de l’Ohio l’été prochain sont soit extrêmement ambitieux, maladivement ambitieux, soit fous. Au passage, il faut noter que sur ce créneau du « si on signe Fizdale, on a une chance de toucher le King », les Lakers ne seraient pas loin d’après plusieurs sources rumeurs. Mais si l’on imagine vraiment les Suns remplacer Triano cet été, rien n’indique avec certitude que les Lakers ont l’intention de licencier Luke Walton. Quant à penser que le fait de signer David Fizdale peut permettre de faire LeBron James dans des franchises en totale reconstruction…

Car c’est bien de cela dont il est question à Phoenix depuis trop longtemps maintenant, de reconstruction totale. Et c’est bien gentil de la part de Ryan McDonough de nous expliquer régulièrement qu’une sorte de process est en route (la fameuse « Timeline »), c’est bien de nous expliquer que l’idée est d’entourer Devin Booker de jeunes joueurs à forts voire très forts potentiels afin de redevenir compétitif très bientôt. C’est bien gentil, mais ça manque de concret. Josh Jackson a un profil intéressant. Ok. T.J. Warren peut faire un très bon role player en sortie de banc. Ok. Devin Booker est peut-être un franchise player, au pire un super lieutenant vu son talent. En attendant, ce roster reste très maigre. Marquese Chriss fait flipper, Dragan Bender est loin du compte même si des signes positifs commencent à poindre. Alex Len… Tyson Chandler… Elfrid Payton a débarqué à la trade deadline mais il est en fin de contrat rookie et on se demande ce que vont faire les Suns avec lui. Bref, c’est sympa de la part de Mister McDonough de penser à un éventuel changement de coach mais une reconstruction passe et surtout par un bien meilleur roster. Le boss du sportif des Suns sera attendu de pied ferme par les fans et les observateurs cet été sur le marché.

David Fizdale aux Suns ? David Fizdale aux Lakers ? L’ancien éleveur de Grizzlies dispose d’une belle cote qui va sûrement lui permettre de trouver un poste cet été mais il ne faut pas le prendre pour le messie. Il a encore beaucoup à prouver et à apprendre. Il a besoin d’un bon groupe pour mettre en place sa philosophie de jeu et de coaching. Affaire intéressante à suivre sur de multiples points de vue en tout cas !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top