Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : les bons picks sont devenus plus rares que les victoires des Bulls

TrashTalk Fantasy League dumb dumber shock crazy
Source image : YouTube

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et huit matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

LeBron James (à Orlando) : sans ses principaux lieutenants, le King n’a plus le choix. C’est soit un gros triple-double bien viril et une victoire, soit les Wizards passent troisièmes à l’Est.

Giannis Antetokounmpo (à New York) : petite frayeur à la cheville a priori sans conséquence ce dimanche, il devrait donc être apte à mettre tout le Garden à ses pieds.

DeMar DeRozan (contre les Celtics) : c’est toujours plus facile pour un arrière quand Marcus Smart est absent.

James Harden et Chris Paul (à Brooklyn) : rendez-vous au Barclays Center à 1h30 pour la promenade de santé de ce mardi 6 février.

Bradley Beal (à Philadelphie) : encore un match sans Jean Mur, encore un potentiel carton de la part de double-B.

Joel Embiid (contre les Wizards) : il va réussir à rendre marteau le marteau polonais avec tous ses tirs du parking et ses blagues en français.

Russell Westbrook et Paul George (à Oakland) : le premier a coché la date dans son agenda il y a des mois, le deuxième sait combien ce match est important pour son meneur.

Kevin Durant et Stephen Curry (contre le Thunder) : ils ont tous les deux de très bonnes raisons de cartonner ce soir.

# Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Kristaps Porzingis et Enes Kanter (contre les Bucks) : on a déjà connu les deux intérieurs un peu plus brillants que ça.

Al Horford (à Toronto) : en l’absence de Kyrie, c’est lui le patron.

Kyle Lowry et Jonas Valanciunas (contre les Celtics) : le premier fait toujours le yoyo, le second est régulier autour de la trentaine. On parle pas de son âge mais bien de son score TTFL.

Marc Gasol (à Atlanta) : depuis que Tyreke Evans est mis au repos forcé, il est le dernier joueur des Grizzlies potentiellement intéressant.

Clint Capela (à Brooklyn) : traditionnellement, les Nets réussissent plutôt bien aux intérieurs.

Ben Simmons et Dario Saric (contre les Wizards) : un peu moins costaud que Jojo mais très solide quand même.

Steven Adams (à Oakland) : il ne faudra pas s’inquiéter s’il garde les jambes bien serrées, mais il a aussi quelques comptes à régler avec les intérieurs des Warriors.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Khris Middleton et Eric Bledsoe (à New York) : c’est ou l’un ou l’autre et parfois même les deux en ce moment.

Jayson Tatum et Jaylen Brown (à Toronto) : dans cet ordre, le rookie étant particulièrement chaud depuis une semaine.

Kent Bazemore (contre les Grizzlies) : plus safe que Denise, mais ça reste juste une tentation il faut pas déconner.

Spencer Dinwiddie (contre les Rockets) : pour faire plaisir aux fans des Nets, s’ils en ont.

Kelly Oubre Jr. et Otto Porter Jr. (à Philadelphie) : c’est comme jouer à pile ou face, il y a même un risque pour que ça tombe sur la tranche.

T.J. Warren (à Los Angeles, Lakers) : pas de Devin Booker à l’horizon, un adversaire permissif en défense, tous les ingrédients sont réunis pour que Tijay se fasse plaisir et nous avec cette nuit.

Jordan Clarkson, Brandon Ingram et Julius Randle (contre les Suns) : pierre, feuille, ciseaux.

Klay Thompson (contre le Thunder) : avec lui ça peut aller du simple au décuple.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Dwyane Wade : malade, à moins qu’il ne soit parti rendre visite à Kevin Love à l’infirmerie.

Aaron Gordon et Nikola Vucevic : parti apprendre à Dennis Smith Jr. comment se servir d’un drone.

Kyrie Irving, Marcus Smart et Marcus Morris : le premier a raté les trois derniers matchs et ce n’est donc clairement pas le moment de le prendre.

Rondae Hollis-Jefferson : ça réduit pas mal les options parmi les Nets.

John Wall : t’étais pas encore au courant ?

Devin Booker : T.J., la piste est pour toi.

Lonzo Ball : hey, tu peux venir, Devin ne jouera pas on a dit.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top