Pistons

Preview Pistons – Thunder : Russell Westbrook a une revanche à prendre à Detroit

Russell Westbrook all-star game

Si l’issue du match se décide sur un ultime shoot, vous pouvez parier que c’est Russ qui le prendra. Et le résultat risque d’être différent de celui de la première manche entre Pistons et Thunder.

Source image : NBA League Pass

Duel déséquilibré sur le papier, entre deux équipes aux trajectoires complètement opposées. Pendant que les Pistons s’éloignent de plus en plus des Playoffs à l’Est, le Thunder est en pleine bourre et montre le visage séduisant que l’on attendait de lui en début de saison. Et ça tombe bien, parce que Russ a un compte à régler avec Detroit à 23 heures.

Les Pistons sont au bout du rouleau, et ce n’est pas la réception d’un Thunder en forme olympique qui va faciliter la tâche des hommes de Stan Van Gundy. Six défaites consécutives (deux victoires lors des dix derniers matchs), un Reggie Jackson toujours sur la touche et un écart qui grandit avec le huitième à l’Est, pas compliqué de comprendre pourquoi les rangées de la Little Caesars Arena sont complètement vides… Maintenant, les Pistons peuvent toujours s’appuyer sur le premier duel de la saison face à Oklahoma City, à l’occasion duquel Andre Drummond et Ish Smith avaient permis à Detroit de remonter un déficit de 15 pions pour chiper la victoire (99-98). Dede devra quoi qu’il arrive sortir l’aspirateur à rebonds pour permettre à son équipe de rester dans la partie. Avec la 25ème attaque de la Ligue (102,1 points par match), il va falloir un ou deux invités surprises pour espérer percer la défense du Thunder et valider le sweep d’OKC en saison régulière.

Sauf qu’en face, ce Thunder n’a plus rien à voir avec l’équipe défaite à la maison par les Pistons. Quatrième défense de la Ligue (101,7 points encaissés par match), le Thunder est en pleine bourre et vient d’enchaîner six victoires consécutives. Surtout, Russell Westbrook, qui avait manqué le tir de la gagne au match aller, aura à cœur de se rattraper aux dépends des Pistons. Et au regard de la forme du monsieur, on n’aimerait pas être à la place d’Ish Smith. OKC a lancé sa course au podium à l’Ouest, et le push des hommes de Billy Donovan se traduit par un écart moyen de 10,8 points sur la série de victoires en cours. Bref, le momentum est clairement du côté du Thunder, mais il ne faut pas oublier la propension de Russ et sa bande à se relâcher face aux petites équipes, a contrario des grosses affiches où le Thunder répond toujours présent. On jettera un coup d’œil attentif au duel de colosses dans la raquette, parce que si Dede Drummond s’arrache pour se venger de sa non sélection au All-Star Game, Steven Adams est loin d’être en reste niveau castagne sous les panneaux.

Si OKC fait le job et remporte un septième succès consécutif, ce sera de bonne augure pour le Thunder qui s’apprête à attaquer un mois de février plutôt tranquille en termes de calendrier. Si les Pistons enchaînent un septième revers consécutif, il faudra sérieusement réfléchir à une solution côté Detroit, et pas sûr qu’un énième rafistolage ne soit la bonne option…

Les visiteurs ont tapé :

1 Comment

1 Comment

  1. Joe Danielos

    27 janvier 2018 à 20 h 30 min at 20 h 30 min

    Et la possibilité pour Melo d’atteindre les 25000 points.
    Encore 17 je crois…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top