Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : il reste encore du All-Star frustré ou ça va ?

Blake Griffin - pari

Blake Griffin l’a toujours mauvaise de ne pas pouvoir disputer SON All-Star Game, à Los Angeles.

Source image : NBA League Pass

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et dix matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Dwight Howard (contre les Hawks) : il a un Miles Plumlee dans chaque orteil et il compte bien le faire comprendre à son ancienne franchise.

DeMar DeRozan (contre le Jazz) : il mérite sa place dans ce groupe rien que pour sa nouvelle sélection au All-Star Game mais on a connu meilleure match-up pour le boutonneux des Raptors.

Victor Oladipo (à Cleveland) : une grosse perf contre les Cavs pour rassurer LeBron sur son choix de le sélectionner dans sa team pour le ASG.

LeBron James (contre les Pacers) : c’est le moment de sortir de la crise, non ? En tout cas, c’est typiquement le genre de match où il peut en planter 40 et c’est bien tout ce qui nous intéresse aujourd’hui.

Blake Griffin (à Memphis) : les Celtics l’ont un peu calmé mais le carnage devrait reprendre dès ce soir.

Giannis Antetokounmpo (contre les Nets) : absent une semaine pour soigner ses genoux de manière préventive, il pourrait tout casser s’il revient ce soir. Avec toujours ce petit doute qu’il décide de prolonger son absence de quelques jours.

James Harden et Chris Paul (à New Orleans) : les Pels ont la 29ème défense de la Ligue, on a déjà tout dit en disant cela.

DeMarcus Cousins et Anthony Davis (contre les Rockets) : dans un match ultra-offensif, ils pourraient encore dépasser les 50 en TTFL tous les deux.

Joel Embiid (à San Antonio) : il va venger la France contre Pau Gasol.

LaMarcus Aldridge (contre les Sixers) : il a bien profité de son jour de repos contre les Grizzlies et il est prêt à manger de l’adolescent.

Damian Lillard (à Dallas) : il fête sa sélection au All-Star Game tous les soirs avec une grosse perf.

Kristaps Porzingis (à Phoenix) : personne au sein de l’effectif des Suns n’est capable de l’arrêter.

# Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Dennis Schröder (à Charlotte) : Kemba Walker a autre chose à faire que de défendre sur le meilleur joueur de la pire équipe de la Ligue en ce moment.

Kemba Walker (contre les Hawks) : il va falloir faire mieux que ça pour que Jojo obtienne un All-Star. A moins que ce ne soit une stratégie du meneur pour rester plus longtemps à Charlotte. Toujours est-il qu’il y a de la place pour se faire plaisir ce soir.

Rudy Gobert (à Toronto) : on attend les 12 points et 4 contres habituels mais on réclame au moins 15 points face à JV.

Marc Gasol (contre les Clippers) : le mec se retrouve absolument seul tout contre une équipe qui figurait encore parmi les plus chaudes de la Ligue il y a une semaine. Buena suerte comme on dit.

Jordan Clarkson et Julius Randle (à Chicago) : ils sont en forme et ça peut parfois monter très haut avec eux.

Zach LaVine (contre les Lakers) : il commence à chauffer et Los Angeles aura du mal à l’arrêter.

Khris Middleton (contre les Nets) : il a parfaitement assumé son rôle de leader en l’absence de Giannis. Ses chiffres devraient légèrement baisser avec le retour du Grec.

Jrue Holiday (contre les Rockets) : la défense de Houston a beau être meilleure cette année, le vainqueur de ce match pourrait dépasser les 120 points. Dont 30 de Jrue Vacances avec 5 rebonds et 8 passes ?

Dario Saric, Ben Simmons et Robert Covington (à San Antonio) : dans cet ordre en fonction de leur forme du moment.

C.J. McCollum et Jusuf Nurkic (à Dallas) : la défense des Mavs n’est pas très réputée et le Bosnien a déjà marché sur des raquettes beaucoup plus féroces que celle-ci.

Michael Beasley et Enes Kanter (à Phoenix) : solides et réguliers, tout l’inverse des Suns en fait.

Devin Booker (contre les Knicks) : sans T.J. Warren, c’est 30 tickets shoots minimum pour Monsieur 70 points.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Donovan Mitchell (à Toronto) : un petit coup de moins bien pour le débutant. Rookie wall ou simple coup de mou passager ?

Kyle Lowry (contre le Jazz) : 60 points TTFL contre les Wolves et puis plus rien face à Atlanta. Si en plus il devient schyzo, on va avoir du mal à lui faire confiance.

Thaddeus Young, Domantas Sabonis et Bojan Bogdanovic (à Cleveland) : on va voir si le changement de Tyronn Lue permet d’améliorer la défense des Cavaliers mais ces trois-là poseront souci aux finalistes quoi qu’il arrive.

Kevin Love, Tristan Thompson et Isaiah Thomas (contre les Pacers) : le premier est soulagé de retrouver son vrai poste, le second de retrouver sa place dans le cinq et le dernier de retrouver les parquets.

DeAndre Jordan et Lou Williams (à Memphis) : même si elle est encore sixième de la Ligue, la défense des Grizzlies c’est plus ce que c’était.

Kyle Kuzma et Larry Nance Jr. (à Chicago) : un tout petit peu moins réguliers que leurs camarades de la catégorie du dessus en ce moment mais ça peut aussi monter très haut quand ils veulent.

Nikola Mirotic, Lauri Markkanen et Robin Lopez (contre les Lakers) : ils sont tout aussi imprévisibles que ce match, et c’est ce qui les rend tentants.

Rondae Hollis-Jefferson, DeMarre Carroll et Allen Crabbe (à Milwaukee) : on peut même rajouter Joe Harris et Spencer Dinwiddie.

Eric Bledsoe et Malcolm Brogdon (contre les Nets) : le premier est probable et le second encore un peu trop irrégulier pour appartenir à la catégorie du dessus.

Clint Capela (à New Orleans) : gros test pour le pivot des Rockets face à la meilleure raquette de NBA. Peut-être pas le meilleur soir pour le prendre en TTFL sauf si vous persistez à dire que la raclette est suisse.

Dejounte Murray et Pau Gasol (contre les Sixers) : le premier pourrait être le fils du deuxième.

Harrison Barnes, Welsey Matthews, Dennis Smith Jr., Dirk Nowitzki et Yogi Ferrell (contre les Blazers) : plouf, plouf.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Dante Exum, Rodney Hood et Thabo Sefolosha : heureusement, Super Donovan est là.

Glen Robinson III et Myles Turner : c’est gentil de s’adapter à l’adversaire.

Patrick Beverley, Austin Rivers et Danilo Gallinari : même sur le banc, ils font du bruit.

Mike Conley, Tyreke Evans, Ben McLemore, James Ennis, JaMychal Green, Chandler Parsons et Jarell Martin : il faut au moins être cinq sur le terrain pour rappel.

Lonzo Ball : avec toutes les thunes qu’il a, LaVar peut même pas payer un bon kiné à son fils prodige.

Kris Dunn et Cameron Payne : ils ont déjà bossé leurs handshakes pour les cinq prochaines années.

J.J. Redick, T.J. McConnell, Jerryd Bayless et Trevor Booker : sans oublier Markelle Fultz toujours à la recherche de son shoot.

Manu Ginobili, Kawhi Leonard et Rudy Gay : team maison de retraite.

Tim Hardaway Jr., Joakim Noah et Kyle O’Quinn : le deuxième serait parti en vacances à Cleveland.

T.J. Warren, Marquese Chriss et Alex Len : devine qui va scorer ?

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top