Los Angeles Clippers

Chris Paul en lâche une pour Blake Griffin et ses Clippers : « Lou Williams, c’est l’homme de la situation »

Chris Paul blake griffin
Source image : montage youtube

Dans la famille « salty » du jour, on demande le père. Chris Paul était de retour à Los Angeles, et la défaite face aux Clippers a pas mal agité le meneur des Rockets. Suffisamment pour en lâcher une à Blake.

Ce n’est plus un secret pour tout le monde, et on risque d’en apprendre davantage au fil des semaines. La relation entre Griffin et Popol n’a jamais été idyllique, les deux hommes voyant les choses différemment ainsi que leur place dans la hiérarchie locale. Mon équipe à moi, ton équipe à toi, une fois le vase débordant les deux joueurs se sont quittés et se retrouvaient ce lundi au Staples Center. L’occasion idéale pour que Blake tape son ancien coéquipier devant son public, ce que le rouquin a validé en offrant un match très solide (29 points, 10 rebonds, 6 passes). La mission primordiale était celle-ci pour BG, il fallait montrer à CP3 que l’avenir aurait une bonne tête sans lui chez les Clippers, même le temps d’un soir en plein mois de janvier. Cependant, une fois la première pique envoyée avec cette victoire et la manière qui allait avec, il fallait s’attendre à une réponse de Paul. En compétiteur-malade qu’il est, le nouveau lieutenant des Rockets devait garder la tête froide face aux caméras, ce qui n’a pas été facile ni réussi. Le feu tellement chaud en son for intérieur, Chris décida de tout simplement envoyer des tacles au niveau de la gorge pour son ex-partenaire de pick and roll.

Ils ont Lou Williams, c’est lui le gars chez eux. C’est l’homme de la situation, celui autour de qui ils devraient jouer. Il réalise une belle saison et il est dur à jouer. Ils ont bien joué, ils ont partagé la balle, c’est une bonne équipe qu’ils ont.

Je parle tout le temps à DeAndre Jordan, ou Jason Powell l’assistant. Des gens avec qui vous passez autant de temps, au final cela devient des membres de votre famille. Wes Johnson également.

En fait, je parlais à mon coach concernant un certain placement défensif (concernant l’hommage vidéo des Clippers). Comme je l’ai déjà dit, j’ai passé 6 belles années ici, j’étais content de retrouver certains visages familiers, la défaite était difficile.

Il est clair que Loulou fait une énorme saison, compte-tenu des attentes et des besoins de sa franchise. Mais cette équipe de Los Angeles reste la propriété de Blake, et le contrat donné cet été à l’ailier-fort le prouve. C’est en sachant très bien cela, et avec les récentes performances hallucinantes de Williams, que Paul pouvait sortir le lance-flammes. Quand on voit l’arrière planter la cinquantaine à Golden State, envoyer de la perle dans le money-time et assurer lorsque Griffin est absent, il y a de quoi préparer les munitions pour le bazooka. Maintenant, on espère évidemment deux ou trois petites choses. La première, c’est que ces deux équipes se retrouvent en Playoffs pour une série en 7 qui prendrait des tournures épiques au quotidien. La deuxième, c’est que les règlements de comptes se poursuivent dans les prochaines semaines, tant avec la capacité de punchline des Blake ou Beverley que la personnalité bouillante des Ariza ou Paul. Et enfin, la troisième est qu’on apprenne des dossiers sur la relation Griffin-CP3, car les deux ont clairement l’air de ne plus se blairer aujourd’hui.

Un peu de sel dans le plat, cher Chris Paul ? La punchline est belle, la défaite l’est malheureusement nettement moins. Rendez-vous dans très peu de temps, afin de continuer les chamailles de maternelle : voir des trentenaires faire ça, faut avouer que c’est génial à regarder.

Source : TNT

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top